Accueil / Applications et logiciels / Death Mask : une application AR qui prédit l’âge de la mort des gens autour de vous

Death Mask : une application AR qui prédit l’âge de la mort des gens autour de vous

Death Mask âge de la mort en réalité augmentée

Death Mask est une application en réalité augmentée qui place une horloge de vie au dessus de la tête des personnes autour de vous. En clair, elle indique l’espérance de vie de vos amis ou de vos proches. Une application morbide destinée avant tout à faire parler de la mort.

Dans notre culture, la mort est un sujet tabou que l’on évite soigneusement d’éviter d’en parler. Nous savons pourtant tous que nous partirons un jour, tout comme nos proches et nos êtres chers. A part lorsqu’un médecin indique qu’il ne reste que tant de temps d’espérance de vie à une personne, nous ne savons jamais lorsque la mort va toucher un proche. Death Mask est justement une application développée en réalité augmentée qui donne, en temps réel, une estimation de l’espérance de vie d’une personne.

Death Mask

Death Mask prédit le jour de la mort des personnes

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, l’application en réalité augmentée Death Mask place une horloge indiquant l’espérance de vie d’une personne après avoir scanné son visage. L’expérience est basée sur les masques de la mort, des sculptures tirées du visage des personnes qui, dans certaines cultures, sont censées symboliser la mort. Concrètement, l’application va, dans un premier temps, scanner le visage d’une personne en temps réel puis générer un masque virtuel de celui-ci.

Une fois cette opération réalisée, Death Mask va analyser, grâce au modèle d’apprentissage automatique AgeNet, le masque virtuel calculé. Le modèle AgeNet divise l’image du visage en éléments plus petits et applique différents filtres pour identifier les contours du visage. Ce procesus permet non seulement de prédire l’âge de la personne mais en comparant avec son masque de la mort prédire l’âge auquel la personne va mourir.

Death Mask est avant tout une expérience sociale

Bien évidemment, l’estimation de l’espérance de vie de la personne générée par l’application Death Mask est loin d’être précise. Selon Fleisher, l’un de ses auteurs : « L’intention principale derrière le développement de cette expérience était d’étudier comment les données publiques peuvent être utilisées dans des expériences de réalité augmentée à l’âge de l’apprentissage en Deep Learning ». Le développeur ajoute : « Ces types de techniques sont souvent utilisés en coulisses dans de nombreuses applications que nous utilisons déjà, et donc un autre aspect de cela est de faire de l’utilisation du Deep Learning dans les applications populaires et peut-être encourager davantage de discussions ».

Death Mask âge de la mort AR

L’objectif est donc de favoriser le dialogue et la discussion sur ce sujet particulièrement tabou qui est la mort mais aussi sur l’utilisation du Deep Learning. L’application a été développée avec l’ARKit d’Apple et n’est pas disponible auprès du grand public. Il s’agissait avant tout d’une expérimentation. Nul doute cependant que de telles applications, beaucoup plus précises, pourraient un jour voir le jour notamment auprès des compagnies d’assurance.

Sources & crédits Source : Next Reality - Crédit : https://next.reality.news/news/ar-experiment-adds-life-clock-anyone-with-face-0181330/