in

Un dépôt de brevet d’Apple pourrait révéler un contrôleur en forme de dé à coudre

Casque réalité mixte Apple

Un contrôleur en forme de dé à coudre pourrait faire son apparition chez Apple. En tout cas, c’est ce qu’un nouveau dépôt de brevet de la société, repéré par Patently Apple, pourrait révéler. Ce périphérique d’entrée accompagnera donc le futur casque VR de l’entreprise de Cupertino.

Kuo, Bloomberg et The Information confirment tous que la marque à la pomme va lancer son propre casque VR en 2022. Celui-ci pourrait être équipé de plusieurs caméras couleur pour la réalité mixte. Il devrait d’ailleurs être autonome, comme le Quest d’Oculus, mais sera plus léger, plus fin, et bien sûr plus puissant, avec une résolution nettement plus élevée. Pour ce qui est de ses périphériques d’entrée, rien n’a encore été dévoilé. Néanmoins, un dépôt de brevet d’Apple pourrait révéler un contrôleur en forme de dé à coudre.

contrôleur dé à coudre

Un contrôleur utilisant l’interférométrie à mélange automatique

Apple vient donc de déposer un nouveau brevet cette semaine. Il décrirait un périphérique d’entrée constitué de deux anneaux, qui permettent de suivre les mouvements des doigts d’un utilisateur.

Ces mouvements se réfèrent à n’importe quelle surface, même à la surface de la paume de la main, d’un autre doigt, etc. Pour cela, le contrôleur, qui ressemble à un dé à coudre, se sert d’une technique baptisée interférométrie à mélange automatique ou SMI.

Il dispose de ce fait de plusieurs capteurs SMI qui émettent chacun un faisceau laser directionnel à courte portée. Ce faisceau, en touchant toute surface, se reflète, ce qui interfère avec la lumière émise. Les changements qui se présentent dans les « propriétés interférométriques » de cette dernière sont ainsi mesurés par un photodétecteur.

Comment ce contrôleur en forme de dé suit-il alors les mouvements des doigts ?

contrôleur dé à coudre

À partir des données collectées par ses capteurs SMI, le contrôleur peut déterminer les collisions entre les doigts et les différentes surfaces. Grâce à cela, la marque à la pomme pourrait transformer toute surface en un support utile pour la saisie tactile.

À noter que le périphérique d’entrée aurait même la capacité de détecter les moments où l’utilisateur tient un stylet dans sa main. Il pourrait même fournir des informations utiles sur tout ce qu’il dessine.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’un dépôt de brevet ne mène souvent à un vrai produit que rarement. Bien que l’entreprise de Cupertino travaille sur de nombreux produits et technologies spécifiques, il se peut ainsi qu’elle ne livre que quelques-unes de ces idées. En tout cas, la ressemblance du contrôleur à un dé à coudre n’est pas à négliger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *