in ,

Les consoles next-gen limitées pour l’Oculus Rift selon Palmer Luckey

L’association entre le casque à réalité augmentée et les consoles next-gen bat de l’aile, comme le confirme le concepteur de l’Oculus Rift, Palmer Luckey.

Le verdict est tombé, l’Oculus Rift et les futures consoles de Sony et Microsoft ne feront pas la paire. C’est ce qu’a affirmé au micro du site TechRadar Palmer Luckey, concepteur de l’Oculus Rift. Selon lui, les consoles next-gen sont trop limitées techniquement et n’ont aucune évolutivité contrairement au PC, la plateforme de référence pour le casque à réalité augmentée susnommé. Cette non évolutivité est une vraie barrière puisqu’ils souhaitent améliorer leur produit par rapport à ce critère et rester bloquer au même stade avec les consoles est plus un retour en arrière qu’autre chose.

Autre raison, qui se complète tout de même avec la raison précédente, ce sont les limitations techniques. Certains jeux en 2D peinent à atteindre les 60 FPS en 720p, et la plupart des jeux 3D sont bloqués à 30 FPS et atteignent très rarement le 1080p que l’Oculus Rift veut et peut gérer. Globalement, les consoles ne pourront pas s’associer avec l’Oculus Rift car elles limiteraient le potentiel du casque. Maintenant, ce que Palmer Luckey ne nous dit pas, c’est la possibilité de travailler avec ces consoles dans le cas où Microsoft et Sony sortent un petit chèque. On verra ça dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.