Accueil / Produits / Casque VR / Playstation VR / Accessoires playstation VR / L’étrange brevet de Sony d’un siège gyroscopique pour la réalité virtuelle

L’étrange brevet de Sony d’un siège gyroscopique pour la réalité virtuelle

Brevet sony VR

Sony a déposé un brevet pour un mécanisme capable de changer l’orientation complète du joueur alors qu’il se trouve en réalité virtuelle. On vous explique ce concept très original de ce siège gyroscopique.

C’est un brevet qui vient d’être reconnu par l’office américain des brevets. On y découvre comment Sony imagine le futur de la réalité virtuelle et à quel point elle pourrait devenir beaucoup plus immersive.

Brevet sony siège gyroscopique

Un siège gyroscopique relié au contenu

Ce brevet revendique donc l’existence d’un appareil qui peut contrôler la position de l’utilisateur qui se trouverait attaché à un siège gyroscopique pouvant se déplacer. L’idée est de détecter en temps réel la position dans laquelle se trouve l’utilisateur dans la réalité virtuelle et d’adapter le siège en condition. Le visuel est plutôt basique. On trouve en effet sur le visuel qui circule l’utilisateur au corps d’une forme circulaire, qui n’est pas sans évoquer certaines références du côté de la science-fiction.

Impossible de rater le potentiel d’une telle innovation. Bien sûr, ce n’est pas forcément ce que l’on pourrait avoir chez soi à l’heure actuelle pour des questions de coût ou d’espace. Cependant, les salles d’arcade de réalité virtuelle pourraient se servir très facilement de ce siège gyroscopique pour des jeux d’action, ou encore des simulations de vol. Reste bien sûr à s’assurer que la correspondance entre l’image et la position du siège soit parfaite. Le cas échéant, l’immersion serait complètement rompue. Bien sûr, comme tous les brevets, rien ne garantit que ce genre d’innovation se concrétise un jour. Mais on peut toujours rêver…

Sources & créditsSource : https://thenextweb.com/gaming/2019/05/07/sonys-proposed-full-body-gyroscope-controller-for-vr-looks-incredibly-fun/ - Crédit : The Next Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *