in

Apple RealityKit facilite à l’extrême la création d’apps en réalité augmentée

apple reality kit

Apple cherche à simplifier le développement d’applications en réalité augmentée pour iOS avec RealityKit. Il s’agit d’une solution permettant de créer des expériences AR sans avoir de notions de compétences en 3D.

Jusqu’à présent, la création d’applications en réalité augmentée était réservée aux développeurs dotés de compétences en création d’applis 3D. Un obstacle qui dissuade de nombreux enthousiastes à se lancer, et qui limite donc le nombre d’applications AR en circulation.

Dans le cadre de la WWDC 2019, en plus de son framework ARKit 3, Apple a dévoilé RealityKit : un nouvel outil permettant de créer des applications en réalité augmentée pour iOS plus facilement. Avec ce kit, Apple cherche à permettre aux développeurs de se lancer dans la réalité augmentée même sans avoir de compétences en développement d’applications 3D jusqu’alors indispensables.

ReaityKit propose des effets de caméra, des animations, un moteur physique et bien plus encore. Ainsi, les développeurs pourront créer des expériences en réalité augmentée sans avoir besoin de maîtriser des moteurs de jeu traditionnels comme Unity ou Unreal Engine.

Apple affirme aussi que son moteur permet un rendering  » photo-realiste « . Des effets visuels sont désormais ajoutés aux objets virtuels pour donner l’illusion qu’ils sont directement capturés par la caméra.

Des éléments physiques comme la réflexion de l’environnement, les ombres au sol, le  » bruit  » de la caméra, le flou lié au mouvement seront désormais ajoutés pour rendre la fusion entre le contenu virtuel et la réalité totalement crédible.

Ce nouveau kit repose sur la Swift API. Il offre aussi une solution réseau pour permettre la création d’expériences AR partagées sur iOS.

Apple Reality Composer : une bibliothèque de modèles et d’animations 3D

apple reality composer

Un second outil intitulé Reality Composer a aussi été présenté. Il s’agit d’une bibliothèque de modèles et d’animations 3D permettant aux développeurs de se lancer dans la réalité augmentée sans avoir à créer leurs propres modèles. Une interface de type  » glisser déposer  » va simplifier la création d’expériences AR au maximum.

Les expériences de réalité augmentée créées avec Reality Composer pourront être intégrées avec les applications utilisant Xcode, ou pourront être exportées avec AR QuickLook. En plus de sa bibliothèque d’objets, l’outil permettra aussi l’importation de fichiers 3D au format USDZ.

Avec ces différents outils, Apple compte ouvrir à tous le développement d’applications en réalité augmentée. Ceci permettra d’augmenter le nombre d’applications AR existantes, et donc d’augmenter l’intérêt de cette technologie et de varier les cas d’usage de cette technologie.

De plus, en proposant son propre moteur et sa boutique d’assets, Apple espère prendre sous son aile les développeurs d’applications AR et profiter des retombées économiques par la suite. Ainsi, la Pomme semble avoir pour ambition d’occuper le même rôle que Unity ou Epic Games avec Unreal Engine pour la réalité virtuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.