in

Apple veut amener la réalité augmentée dans les salles de classe

Apple éducaton réalité augmentée iPad

L’événement organisé ce mardi par Apple à Chicago a fait la part belle à la réalité augmentée. Comme une promesse de la place que celle-ci pourrait occuper dans le monde éducatif.

C’était une première depuis bientôt 6 ans. Cela fait six ans effectivement qu’Apple n’avait pas dédié un événement de ce type à la thématique de l’éducation… une éternité pour ce géant. Autant dire que Tim Cook, son PDG, était particulièrement attendu. Si Apple reste aux USA un acteur majeur du système scolaire avec ses tablettes et ordinateurs fonctionnant sous iOS ou MacOS, l’entreprise était attendue pour passer à la prochaine étape. Ce qui a été dévoilé, laisse augurer de belles choses dans l’utilisation de la réalité augmentée pour l’éducation.

Apple éducaton AR iPad

Education en réalité augmentée : des applications à la pelle

Vous reprendrez bien un peu d’applications ? Tel semble être le message envoyé par Apple à l’occasion de son événement s sur l’éducation. Pour accompagner sn nouvel iPad, l’entreprise a surtout misé sur une nouvelle offre d’applications compatibles avec l’ARKit. L’idée ? Proposer un apprentissage plus immersif et ainsi séduire parents, enfants et enseignants.

Parmi celles-ci, on trouve par exemple Froggipedia qui devrait arriver en mars dans l’App Store pour seulement quelques euros. Si vous vous souvenez de vos cours de dissection, imaginez-vous maintenant le faire en réalité augmentée ! Une autre comme Geo Gebra permet notamment d’apprendre les mathématiques au sens large (géométrie, algèbre) de façon plus didactique. Cela devrait permettre de séduire quelques personnes ayant du mal avec cette discipline.

Apple éducaton AR

Cet effort d’un point de vue des applications accompagne surtout le lancement du nouvel iPad de 9,7 pouces à 329 dollars qui vise le marché scolaire. Mais, les enfants pourront aussi apprendre à coder en réalité augmentée avec la nouvelle version de son application Switft Playgrounds. Reste désormais à voir comment cette proposition sera reçue par le monde éducatif.

Apple souhaite contrebalancer Google dans le monde éducatif

En effet, il y a là de gros enjeux pour Apple. Réussir ce type de rendez-vous est une quasi-obligation. D’un côté, parce que cela s’inscrit véritablement dans l’ADN de l’entreprise. On peut dire qu’aux Etats-Unis, l’entreprise a longtemps été un partenaire éducatif indispensable. C’est surtout, une obligation aujourd’hui, parce que les règles du jeu ont changé. Google avec ses Chromebook beaucoup plus accessibles économiquement a rebattu les cartes. Le géant de Palo Alto est désormais contraint à l’innovation pour se distinguer.

Apple éducaton réalité augmentée

En faisant cette proposition aujourd’hui qui s’appuie à la fois sur des coûts plus bas et une vraie offre technologique pertinente, Apple a sans doute réussi, au moins temporairement, à reprendre la main. Le changement du marché vers la réalité augmentée et réalité virtuelle représente dans tous les cas, un défi pour les différents acteurs. Aux autres de riposter à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.