in

Aardvark Steam VR : une fonctionnalité ajoutant des « gadgets » AR dans la VR

Aardvark

Un programmeur de Valve VR vise à étendre SteamVR avec des utilitaires de type AR et lance la plate-forme « Aardvark » en accès rapide

Joe Ludwig, programmeur de longue date de Valve VR, travaille à son propre compte à la mise en place d’une plateforme open-source pour faire entrer les utilitaires de type AR dans la réalité virtuelle.

Le projet, appelé Aardvark, est une sorte d’extension des tableaux de bord de la VR tels que nous les connaissons aujourd’hui, apportant de nouvelles fonctionnalités par des « gadgets » intelligents qui peuvent fonctionner dans n’importe quelle application de VR.

Aardvark : une technologie qui rendrait la VR encore plus interactive

Dernièrement, Joe Ludwig a travaillé sur son propre projet open-source appelé Aardvark, qui vise essentiellement à introduire la réalité augmentée (AR) dans la VR. Comme d’autres environnements de la VR, SteamVR possède déjà un tableau de bord que l’utilisateur peut appeler à l’intérieur de n’importe quelle application pour accéder à des informations utiles.

Si les tableaux de bord VR offrent des fonctionnalités de base utiles, il s’agit essentiellement de grands écrans flottants qui apparaissent au-dessus de votre application de VR actuelle.

Au-delà des tableaux de bord, Aardvark permettrait à de petits utilitaires de type AR, appelés « gadgets », de fonctionner dans des applications de VR existantes pour fournir des affichages ou des commandes supplémentaires. Par exemple, vous pourriez construire un outil de capture d’écran qui prend la forme d’un appareil photo virtuel que le joueur utilise pour prendre des photos du monde VR.

Un projet en attente de collaboration pour un meilleur résultat final

Aardvark en est encore à ses débuts, avec des exemples de gadgets basiques pour l’instant, mais Ludwig donne une description des types de fonctionnalités qu’ils pourraient faire et de ce à quoi ils ressemblent dans un environnement VR.

Il est intéressant de noter que les gadgets Aardvark sont, dans un sens, écrits comme des « applications web« , où la fonctionnalité du gadget est définie de manière similaire à une page web, et Aardvark est le « navigateur » qui le rend dans l’espace virtuel.

Dans la discussion de Ludwig sur les Voix de la VR, il note que le développement de la plateforme est toujours en cours et qu’une grande partie des fonctionnalités est définie de façon minimale. Pour l’instant, Ludwig déclare que le projet recherche principalement des contributeurs afin d’expérimenter la construction de leurs propres gadgets. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.