Accueil / Applications et logiciels / Bientôt une technologie pour adapter les casques de VR à la vue de chacun
Adapter la vue casque VR lunettes

Bientôt une technologie pour adapter les casques de VR à la vue de chacun

Des scientifiques de l’Université de Stanford aux Etats-Unis travaillent sur une technologie qui permettra d’adapter les casques de réalité virtuelle à la vue de chacun. Un problème bien connu de ceux qui nécessitent des lunettes. Cette technologie permet, non seulement, d’adapter le casque à la vue de ceux qui souffrent de problèmes de vision mais aussi permet d’adapter les casques à l’âge de la personne, notamment avec la presbytie qui guette tout le monde à partir de 45 ans.

Les personnes qui ont besoin de porter des lunettes de vue se plaignent généralement des casques de réalité virtuelle. Il est très peu pratique de les utiliser avec des lunettes et l’utiliser sans est souvent désastreux. Maux de tête et nausées, en plus de voir trouble, peuvent rapidement gâcher l’expérience.

Problème vue vision hypermétrope prebyte astigmate myope casque réalité virtuelle

L’âge est aussi un facteur important. A partir de 45 ans la presbytie, liée au vieillissement de l’œil, touche tout le monde à des degrés plus ou moins importants. La presbytie vient, elle aussi gâcher l’expérience VR en empêchant une bonne focalisation de l’œil. Dans tous les cas, des problèmes de vision sont particulièrement gênants avec un casque de réalité virtuelle. Aussi, une équipe de chercheurs de l’Université de Stanford en Californie a mis au point une technologie permettant d’adapter les casques de réalité virtuelle à la vue de chacun.

Un casque qui s’adapte à la vue

Pour Gordon Wetzstein, le scientifique à la tête du projet, le problème est clair : « Tout le monde a besoin d’un mode optique différent pour obtenir la meilleure expérience possible en VR ». C’est à partir de ce constat et des désagréments soulignés par les amateurs de réalité virtuelle souffrant de nausées et de maux de tête que l’expert a monté une équipe pour développer une technologie afin d’adapter les casques de VR à la vue de chacun, afin que le focus, très important en réalité virtuelle, se fasse de façon optimale, quelque soit la vue de la personne.

Adapter vue vision casque réalité virtuelle VR

Le principal problème est, selon les scientifiques, que les casques de réalité virtuelle ne permettent pas un bon focus de l’œil. La très grande proximité des écrans avec les yeux reste le principal souci. L’étudiant en ingénierie électrique de l’Université de Stanford, Nitish Padmanaban, qui travaille aussi sur le projet, explique qu’avec ce problème de focus « pendant une période de 30 à 40 minutes, vos yeux peuvent être douloureux et vous pouvez souffrir de maux de tête ».

Une technologie qui adapte le focus

Afin de contrecarrer ce problème, les chercheurs testent une technologie qui mixe du matériel et du logiciel afin de modifier le plan de focalisation du casque de réalité virtuelle. Deux solutions matérielles sont actuellement à l’étude. L’une repose sur une optique liquide qui adapte la lentille à la correction nécessaire. La seconde technologie joue sur la distance des écrans en avançant ou en reculant ceux-ci afin de s’adapter, là aussi, à la vue de chacun comme le feraient une paire de jumelles. Les deux systèmes utilisent aussi une technique d’eye-tracking afin de déterminer où l’utilisateur pose son regard sur l’écran.

Problème vue vision casque VR réalité virtuelle lunettes

La partie logicielle permet de déterminer si la personne est myope ou hypermétrope. Ces deux problèmes tout comme la presbytie peuvent être corrigés par la technologie mise au point. A noter cependant que l’astigmatisme lui ne peut être corrigé avec cette technique. Les premiers essais réalisés sur un groupe de 173 personnes âgées de 21 à 64 ans ont donné des résultats particulièrement encourageants.

Sources & crédits Source : Communiqué de presse de l'Université de Stanford - Crédit : http://news.stanford.edu/press-releases/2017/02/13/personalized-virs-match-eyesight/

A propos de Pierrick LABBE

Journaliste passionné de nouvelles techonologies. La réalité virtuelle et la réalité augmentée m'attirent tout particulièrement. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde de l'informatique dans les années à venir. Le champ des possibles de ces technologies est incroyable et reste à découvrir.

Send this to friend