in ,

Top 5 des pires virus de l’histoire d’Internet

Parmi les pires virus informatiques figurent Mydoom et Klez. Aujourd’hui encore, de nouveaux vers circulent dans divers ordinateurs et continuent à tout dévaster sur leur passage. Découvrez les 5 virus les plus ravageurs de l’histoire de l’informatique.

Cette liste énonce les pires virus informatiques jamais connus dans toute l’histoire de l’humanité. Ici, virus et ver ont la même signification du fait de leur action dévastatrice. Le classement ci-dessous prend pour facteur dominant, l’ampleur de l’impact en valeur monétaire.

Mydoom – 38 milliards de dollars

Les pires virus informatiques ont attribué le record à Mydoom dont le créateur reste inconnu. En début d’attaque, en 2004, ce ver a enregistré 38 milliards de dollars en dommages. Actuellement indépendant, il est encore responsable de 1 % des attaques par phishing, soit 3,4 milliards d’e-mails par jour.

Mydoom, aussi connu sous le nom de Novarg, est un ver qui entame sa conquête via l’emailing de masse. Il est aussi responsable de plusieurs attaques par déni de service distribué (DDoS) par des botnets.

Sobig – 30 milliards de dollars

La seconde place des pires virus informatiques revient à Sobig. En effet, ce virus possède 30 milliards de dollars de dégâts à son actif. C’est aussi un ver qui apparaît une première fois en 2003.

Il a visité plusieurs pays incluant le Canada, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Europe continentale et l’Asie en se faisant passer pour un logiciel légitime. En plus de cela, Sobig se décline en plusieurs versions : Sobig A à Sobig F dont le dernier est le plus ravageur.

Jusqu’ici, son créateur se balade dans la nature bien que des mesures aient été prises pour le capturer.

Klez – 19,8 milliards de dollars

Avec près de 20 milliards de dollars d’impacts, Klez se hisse au troisième rang des pires virus informatiques de l’histoire. En 2001 seulement, il a infecté environ 7 millions d’ordinateurs. Ce qui représente 7,2% des ordinateurs utilisés.

Klez s’opère en usurpant des utilisateurs. D’abord, il envoie de faux e-mails émanant d’expéditeurs reconnus. Ensuite, ce ver particulier profite de son passage pour tenter de désactiver d’autres virus. Il se décline aussi en plusieurs variantes. Chaque nouvelle variante étant plus destructrice que l’ancienne.

ILOVEYOU – 15 milliards de dollars

ILOVEYOU est le quatrième sur notre liste des pires virus informatiques. En 2000, un étudiant aux Philippines, Onel de Guzman, a déployé un virus qui envoyait une fausse lettre d’amour. Son but ? Voler des mots de passe pour profiter gratuitement des services en ligne, car il manquait de fonds.

Le virus se copie lui-même et envoie ses copies aux contacts de la machine infectée. Ainsi, peu de temps après ses premières attaques, ILOVEYOU a affecté 10 millions de PC.

WannaCry – 4 milliards de dollars

Dernier sur notre top 5 des pires virus informatiques, WannaCry est un ransomware créé en 2017. Il contrôle l’ordinateur ou les fichiers cloud. Par conséquent, il touche plus facilement les PC ayant un système d’exploitation obsolète.

Avant qu’un chercheur venant du Royaume-Uni n’ait trouvé la solution, WannaCry a infecté plus de 200 000 ordinateurs des quatre coins du globe. Apparemment, une mise à jour du système serait suffisante pour l’éviter.

Les experts ont toujours trouvé une solution aux menaces. Toutefois, aujourd’hui, d’autres menaces planent, il s’agit des vols de données dans l’univers de la réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.