in , ,

Revive : le créateur de l’Oculus Rift finance un hack pour jouer aux jeux sur HTC Vive

Revive jeux oculus sur htc vive luckey palmer

Le fondateur d’Oculus Rift, Palmer Luckey a quitté l’entreprise en mars 2017. Malgré son départ, il continue de s’intéresser au projet de casque de réalité virtuelle, mais surement pas comme Facebook le voudrait. Il a annoncé s’être engagé à hauteur de 2000$ par mois dans la campagne de crowfunding de Revive, un hack permettant de jouant aux jeux d’Oculus Rift sur HTC Vive.

Soit Palmer Luckey n’a pas encore digéré son éviction de Facebook en mars dernier, soit c’est un adepte des projets OpenSource. Alors que Facebook annonce sa quatrième conférence dédiée à la VR, Palmer Luckey, le fondateur d’Oculus Rift, a annoncé s’être engagé à reverser chaque mois 2000$ au projet de crowfunding Revive. Un logiciel qui a pour but de rendre compatibles les jeux et applications de l’Oculus Rift sur HTC Vive.  Une action qui contraste avec la position l’organisation Oculus au sujet du hack de leur catalogue d’applications de réalité virtuelle.

Revive : le hack gratuit de l’HTC Vive pour jouer aux jeux de L’Oculus Rift

Revive jeux oculus sur htc vive

Revive est un hack gratuit du HTC Vive. Il permet aux utilisateurs du casque d’utiliser les applications du catalogue de l’Oculus Rift, le principal concurrent de la plate-forme VR de Steam. Oculus avait alors modifié son DRM, le système d’authentification de ses logiciels, pour éviter que Revive ne fonctionne. Cependant, la forte mobilisation de la communauté a forcé Oculus à changer d’avis.

Depuis, Revive à continuer de fonctionner, permettant aux propriétaires de l’HTC Vive de jouer aux jeux réserver à l’Oculus, de manière non officielle, sans en posséder le casque.

Palmer Luckey et ses multiples scandales

Fondateur oculus condamné zunimax facebook revive hack

Pour rappel, Palmer Luckey, le fondateur d’Oculus Rift, a quitté Facebook en mars 2017. Un départ que beaucoup qualifient de « forcer », suite aux révélations de son appartenance à un groupe d’extrême droite anti-Clinton appelé Nimble. Il aurait financé le mouvement et participé activement à la propagande anti-Clinton sur les réseaux sociaux sous le nom de NimbleRichMan. Il s’est ensuite excusé publiquement le 23 septembre 2016 sur twitter : « Je suis désolé que mes actions aient négativement impacté l’image d’Oculus et de ses partenaires. Il reconnait par ce message son implication dans le groupe d’extrême droite.

Ajoutez à cela, la plainte déposée en 2014 par la société Zénimax, spécialisée dans les jeux vidéo, concernant le rachat d’Oculus par Facebook. Des documents ont prouvé que Palmer Luckey avait dissimulé ses accords entre Oculus et Zénimax pendant le rachat de la firme par Facebook. Le juge avait alors condamné Palmer Luckey à verser 50 millions de dollars à Zénimax et 300 millions de dollars par Facebook.

Une campagne de crowfunding pour continuer le développement de Revive

Jules Blok, un ancien développeur de Revive, a créé le 28 juin une page de financement participatif sur la plateforme Patreon. Il explique vouloir continuer le développement du hack pour lutter contre les exclusivités de l’Oculus. Une position défendue par Facebook depuis le 16 octobre 2016 au cours d’une interview de Jason Rubin, responsable du contenu chez Oculus. Au cours de cet entretien avec les journalistes, il explique qu’obtenir et développer des jeux et applications en exclusivité pour l’Oculus Rift est une manière de développer le marché de la réalité virtuelle.

Palmer Luckey investit revive htc vive oculus fondateur

Deux jours après le lancement du crowfunding, Jules Blok fait une annonce sur sa page twitter. Il révèle alors que le fondateur d’Oculus Rift, Palmer Luckey, s’engage à hauteur de 2000$ par mois pour soutenir le développement de Revive.  » Comme certains d’entre vous l’ont soupçonné à cause du saut brutal du montant récolté, Palmer Luckey a financé le projet. J’aimerais le remercier pour son engagement et tout ce qu’il a fait pour la communauté VR dans son ensemble. »

Le groupe Khronos

Pour l’instant, seul Palmer Luckey a investi dans la campagne de Crowfunding de Revive. Jules Blok a annoncé qu’une fois le palier de 3 500€ récolté, il pourrait rejoindre le groupe Khronos en tant que membre associé. Khronos est un groupe qui vise à développer une application permettant de rendre tout contenu conçu pour la réalité virtuelle compatible avec tous les appareils du marché. Une compatibilité autant logicielle que matérielle comme les nouvelles mannettes pour HTC Vive annoncées il y a peu. Appartenir au groupe de discussion Khronos permettra, selon Jules Blok, de réellement faire avancer la compatibilité des logiciels entre tous les casques de réalité virtuelle, un argument qui a surement pesé dans la décision de Palmer Luckey d’investir dans le projet Revive.

Un commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *