Accueil / Applications et logiciels / De la réalité virtuelle pour créer de l’empathie chez nos députés

De la réalité virtuelle pour créer de l’empathie chez nos députés

Réalité virtuelle générer empathie députés

L’association « Secours Catholique » a créé une vidéo immersive qui plonge le spectateur dans le quotidien d’une mère de famille monoparentale vivant dans la précarité. Le film, baptisé « 24 heures de bonheur », sera proposé aux députés avec un Cardboard afin de générer de l’empathie et leur ouvrir les yeux sur le quotidien extrêmement difficile de ces mères précaires.

Beaucoup pensent que nos députés sont déconnectés de la réalité des français. Jean-François Copé par exemple pensait qu’un pain au chocolat se vendait entre 10 et 15 centimes d’euros. Le nombre de députés incapables de donner le prix d’une baguette de pain ou encore celui d’un ticket de métro est, par ailleurs, de manière très alarmante extrêmement élevé. Aussi, afin d’ouvrir les yeux de ces députés et tenter de générer en eux de l’empathie pour la dureté du quotidien d’un grand nombre de familles monoparentales, le « Secours Catholique » s’est essayé à la réalité virtuelle.

Vr pour générer empathie députés Secours Catholique

Un film en VR et un Cardboard pour créer de l’empathie des députés

Des études ont montré que la réalité virtuelle générait des émotions et de l’empathie. C’est en se basant sur ce constat que l’association « Secours Catholique » a eu l’idée de créer « 24 heures de bonheur », un film immersif à 360 degrés qui montre le quotidien difficile d’une mère de famille monoparentale qui lutte, chaque jour, pour offrir un peu de dignité à son fils. En permettant aux députés de se glisser, durant les 3 minutes 37 que durent le film, dans la peau d’une telle personne, l’association espère générer de l’empathie chez nos élus pour qu’ils offrent des moyens pour lutter contre la pauvreté.

Réalité virtuelle députés

Cette initiative peu banale et osée est soutenue par le député socialiste Dominique Potier ainsi que la députée REM Aurore Bergé. L’association va distribuer 577 Cardboards aux députés de l’assemblée générale ainsi que le court-métrage « 24 heures de bonheur ». Une idée originale qui pourrait permettre à certains députés de découvrir cette facette de la pauvreté en France qui touche des milliers de familles monoparentales.

Jouer sur les émotions plutôt qu’un rapport statistique

L’idée d’utiliser la réalité virtuelle auprès des députés est loin d’être saugrenue. En effet, la réalité virtuelle permet de se glisser dans la peau d’une personne et de ressentir ses émotions. En comprenant ainsi le quotidien de nombreux français, l’association espère générer l’empathie nécessaire auprès des députés pour qu’ils se décident à agir. De nombreuses études ont effectivement montré que la réalité virtuelle était un vecteur idéal pour générer ce genre de sentiment du fait de l’immersion qu’elle propose.

Il est effectivement évident qu’une telle expérience dans la peau d’une personne touchée par la pauvreté et ayant un enfant à charge est bien plus émouvant qu’un rapport bourré de statistiques froides et déshumanisées. Espérons que cette expérience en réalité virtuelle, conçue par l’entreprise française smartVR, pour lutter contre la pauvreté fonctionne auprès de nos députés.

Sources & crédits Source : Secours Catholique - Crédit : http://www.secours-catholique.org/mentions-legales-24h-bonheur