in , ,

Amputés : la VR pour lutter contre la douleur dans le membre fantôme

Douleur dans le membre fantôme amputé réalité virtuelle

Une étude menée par des scientifiques canadiens a montré tous les bienfaits de la réalité virtuelle pour lutter contre la douleur du membre fantôme des personnes amputées.

C’est un fait assez surprenant : 70 % des personnes amputées souffrent de douleurs (appelées douleur illusionnelle) au niveau de leur membre disparu (appelé membre fantôme). Une personne ayant, par exemple, perdu une jambe peut ressentir une douleur au niveau du mollet du membre amputé. Ce paradoxe provient du cerveau qui pense avoir toujours ce membre sous contrôle. Ces douleurs illusionnelles au niveau du membre fantôme sont particulièrement gênantes pour les personnes amputées et peuvent devenir difficilement supportable. C’est pourquoi une équipe de médecins et de chercheurs ont réalisé des tests afin d’évaluer le potentiel de la réalité virtuelle pour lutter contre les douleurs illusionnelles du membre fantôme auprès d’un panel de personnes amputées d’un membre. Une application de plus de la réalité virtuelle dans la médecine qui avait déjà trouvé tout le potentiel de la VR pour lutter contre la douleur classique au moyen de jeux-vidéo.

Douleur illusionnelle du membre fantôme amputé réalité virtuelle

Douleurs au niveau du membre fantôme : la VR peut tromper le cerveau

Après l’amputation d’un membre, les connexions nerveuses existent toujours ainsi que la partie du cerveau qui « gérait » le membre aujourd’hui disparu. Même s’il est toujours difficile actuellement de comprendre pourquoi certaines personnes amputées ressentent des douleurs illusionnelles dans le membre fantôme, il est clair que le cerveau est à l’origine de ces sensations désagréables. Après une première étude menée en Suède il y a deux ans, des tests à plus grande échelle ont été menés et les résultats sont particulièrement intéressants.

Selon Jon Sensinger, le directeur adjoint de l’Institut de génie biomédical de l’université canadienne du Nouveau-Brunswick, qui a mené l’étude : « Dans le cerveau, il faut réaligner ce qui se produit avec la sensation que le patient a en ce qui concerne la perception du membre ». La réalité virtuelle va tenter de tromper le cerveau en faisant croire au système nerveux central que le membre disparu est toujours présent.

Douleur illusionnelle du membre fantôme réalité virtuelle

Le scientifique explique que les cobayes utilisent des capteurs et qu’ils visualisent un avatar qui inclue leur membre fantôme : « Vous pouvez positionner l’avatar dans un espace tridimensionnel simplement en déplaçant votre corps. Ça ressemble aux traitements conventionnels pour la douleur illusionnelle : on vous donne une série d’exercices qui vous font imaginer que vous déplacez votre membre et vous voyez aussi que ça bouge. On utilise typiquement un miroir et puis on vous demande de bouger votre bras intact. Donc vous imaginez que votre bras bouge et vous voyez votre bras qui bouge ».

Douleurs illusionnelles du membre fantôme : les bons résultats de la réalité virtuelle

Le directeur adjoint de l’institut de génie biomédical assure : « C’est une nouvelle technique qui, lors d’essais cliniques restreints, a donné de bons résultats. Presque tous les participants ont réduit l’intensité de la douleur illusionnelle ».

L’ergothérapeute, Wendy Hill, explique, pour sa part, que les patients « ressentent la présence (de leur membre fantôme) dans la plupart des cas. Tromper le cerveau pour qu’il croie qu’il est encore là est un bon moyen de gérer la douleur. Voir un membre à l’écran et répéter des mouvements spécifiques avec le membre fantôme, c’est comme faire de l’exercice avec ce membre fantôme ».

Les spécialistes estiment que d’ici 5 ans environ, la technique de réalité virtuelle pourrait remplacer, avec succès, l’actuelle technique du miroir. Une bonne nouvelle donc pour les personnes amputées d’un membre qui souffrent de douleur illusionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.