in , ,

Le Meta Quest vient d’obtenir une API de blocage à l’échelle du système

Quest API blocage

Le casque VR autonome de Meta, Quest, dispose dorénavant d’une API de blocage à l’échelle du système dans le SDK de la plateforme. Cela signifie que les développeurs ont désormais la possibilité d’éloigner des divers utilisateurs les personnes qu’ils ont déjà bloquées dans d’autres applications.

Tout comme sur les réseaux sociaux, dont Facebook, les utilisateurs de Quest peuvent bloquer des personnes dans telle ou telle application VR. Il se peut que celles-ci les aient harcelés ou ennuyés, par exemple. Le hic, c’est que le fait de les bloquer ne les empêchera pas d’interagir avec eux dans d’autres applications VR.

Afin de remédier à cela, la firme de Mark Zuckerberg, Meta, a ainsi mis au point une API de blocage à l’échelle du système pour son casque VR autonome. Reste à savoir si les différents développeurs s’en serviront. Pour le moment, l’utilisation de l’API est en effet encouragée, mais n’est pas obligatoire.

Quest API blocage

API de blocage à l’échelle du système pour le Quest : comment ça marche ?

Lorsqu’on appuie sur le bouton de blocage intégré à une application VR donnée, les développeurs ont dorénavant la possibilité de déclencher un pop-up. Celui-ci permet de bloquer en même temps le compte Oculus de la personne concernée. Étant donné que le pop-up retournera la réponse à l’appli, il pourrait remplacer sa propre interface de blocage.

À noter qu’avec l’API de blocage pour le Quest, les développeurs peuvent aussi avoir une liste des personnes bloquées par l’utilisateur sur chaque application. Ils peuvent s’en servir pour désactiver ces individus, par exemple. Ils peuvent également employer ces informations pour les empêcher d’être dans la même session que l’utilisateur.

Quoi qu’il en soit, l’on se demande si Meta imposera un jour l’usage de la fonctionnalité pour les différentes applications VR disponibles sur le Quest Store. Il ne faut en effet pas oublier que la société se soucie continuellement de la confidentialité et de la sécurité des données des divers utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.