in

Pokémon GO – Une application sociale qui favorise les rencontres !

Contrairement aux idées reçues, Pokémon GO est une application sociale. En jouant à ce jeu mobile, il est possible de lier des amitiés, et même de faire des rencontres romantiques. Découvrez dans quelle mesure marcher en fixant son smartphone peut développer des liens sociaux. 

Le 24 juillet dernier, suite à la sortie française de Pokémon GO, la ministre des Familles, de l’Enfance, et du droit des Femmes, Laurence Rossignol, s’est fendue d’un tweet narquois à l’égard de l’application du moment« Chic! Un nouveau jeu pour favoriser les échanges, la curiosité et l’attention à l’autre » lançait la politicienne, accompagnant son message d’une photo de joueurs côte à côte dans un parc, le regard rivé sur l’écran de leurs téléphones. 

Aux yeux de la ministre, le jeu tend à créer une barrière entre les joueurs, en dépit de la proximité physique qui les rassemble. C’est ce que beaucoup de personnes reprochent à Pokémon GO. En règle générale, ces critiques proviennent de personnes qui n’y jouent pas, et se contentent d’observer le phénomène de l’extérieur.

Sur le réseau social, les réponses véhémentes d’utilisateurs n’ont pas tardé à fuser vers Mme Rossignol. Car pour les amateurs de Pokémon GO, il s’agit au contraire d’une application sociale, qui favorise non seulement l’activité en plein air, mais également les rencontres.

Pokémon GO : un concept propice aux rencontres

Pour nos lecteurs qui n’y jouent pas, voici pourquoi Pokémon GO est par essence propice aux rencontres et au partage entre joueurs. Comme vous l’aurez sans doute compris, au sein de cette application en réalité augmentée, les utilisateurs doivent bouger dans le monde réel pour déplacer leur avatar sur la carte.

Les PokéStops, un lieu de rassemblement pour les dresseurs

pokemon-go-module-leurre

Un peu partout sur cette carte, on dénombre plusieurs points relais, les fameux PokéStops, dispersés aux endroits dignes d’intérêt, tels que les monuments ou les œuvres d’art urbaines. Ces PokéStops servent de points de ravitaillement, au sein desquels les joueurs peuvent récupérer des objets virtuels pour capturer des Pokémon. Par ailleurs, il est possible pour un joueur d’utiliser un « module leurre », afin d’attirer les Pokémon près d’un PokéStop pendant 30 minutes. Tous les joueurs à proximité peuvent profiter de cet appât, et sont avertis de la présence d’un module leurre par une animation visible à l’écran. De fait, les PokéStops sont bien souvent des lieux de rassemblements. Les joueurs s’y rencontrent, échangent des informations, et lient tout bonnement connaissance. 

La chasse aux Pokémon, une activité collective

Pokémon GO favorise les rencontres et le lien social

Certains décident par la suite de partir chasser des Pokémon rares ensemble. Effectivement, la chasse aux Pokémon peut se faire seul ou à plusieurs. Les Pokémon apparaissent au même endroit pour tous les joueurs, et se réunir permet de chercher plus efficacement. Ainsi, aux quatre coins du monde, de grandes chasses aux Pokémon réunissent des centaines de joueurs au quotidien. Là encore, il s’agit de moments de partage, d’unité et d’amusement induits par le principe du jeu.

La conquête des arènes, un véritable sport d’équipe

Il en va de même pour les fameuses arènes de Pokémon. Dans le jeu, chaque joueur doit choisir une faction, parmi les trois équipes bleue, rouge et jaune. Ces trois équipes se disputent les nombreuses arènes dispersées partout dans le monde. Pour ce faire, les utilisateurs doivent placer leurs Pokémon les plus puissants en garnison, afin de défendre l’arène contre les assaillants adverses. Une fois de plus, il n’est pas question ici de faire cavalier seul.

Pour protéger efficacement une arène, les joueurs d’une même équipe doivent faire preuve d’unité. Si une arène peut accueillir jusqu’à 10 Pokémon, chaque joueur ne peut y placer qu’une créature. Par conséquent, les membres d’une équipe sont amenés à dialoguer, à échanger pour décider des combinaisons de Pokémon les plus stratégiques à mettre en place pour garantir la sécurité d’une arène.

Vous l’aurez compris, Pokémon GO se situe aux antipodes des jeux d’ordinateur qui tendent à isoler le joueur dans un monde virtuel. Cette application repose sur le partage et la solidarité. Il n’est d’ailleurs pas rare que deux usagers qui se croisent entament une conversation. Même pour les plus timides, le jeu à l’avantage de faire office de sujet de discussion de base, et permet donc de parler d’autre chose que du beau temps. Par la suite, des amitiés peuvent se nouer naturellement au-delà de l’application.

En tant qu’application gratuite, Pokémon GO est par ailleurs accessible à toutes les classes sociales. Peu importe leur identité dans la vie de tous les jours, les joueurs sont tous des dresseurs de Pokémon, et partagent la même joie lorsqu’ils trouvent un Pokémon rare.

pokemon-go-police

Pokémon GO : le nouveau Tinder

En moins d’une semaine, Pokémon GO a dépassé Tinder en termes d’utilisateurs actifs. D’ailleurs, si l’on pourrait penser que les deux applications n’ont rien en commun, ce n’est pas tout à fait exact. Une application tierce, baptisée PokéMatch, a rapidement vu le jour.

pokematch

Cette plateforme sociale reprend le principe de Tinder, en permettant aux dresseurs de Pokémon de se rencontrer pour partir chasser en duo. L’utilisateur peut faire défiler les photos des autres membres, en choisissant s’il est intéressé ou non. Si deux utilisateurs présentent un intérêt réciproque, c’est un PokéMatch, et la rencontre s’organise via le système de messagerie. Dans la même logique, le site de rencontre PokeDates permet de rencontrer un dresseur ou une dresseuse pour 20 dollars.

Même sans recourir à un service de ce type, certains utilisateurs déclarent avoir fait des rencontres romantiques en jouant à Pokémon GO. Un membre du forum Reddit témoigne par exemple, et raconte avoir été abordé par une jeune fille alors qu’il était sorti se promener pour chercher des Pokémon. Après avoir discuté un peu au sujet des Pokémon, les deux dresseurs en herbe ont décidé de se revoir autour d’un café le lendemain.

En effet, l’autre grand point fort de Pokémon GO en tant qu’application sociale est la grande mixité des joueurs. Pour être exact, la majorité des joueurs sont des joueuses. Par conséquent, chasser des petits monstres en réalité augmentée peut découler sur des rencontres romantiques. Voire plus, si affinités, mais ceci est une autre histoire

Avez-vous fait des rencontres grâce à Pokémon GO ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *