Accueil / Evénements / Pokémon Go Fest : Niantic rate sa fête d’anniversaire

Pokémon Go Fest : Niantic rate sa fête d’anniversaire

Niantic Pokémon Go Fest anniversaire

Niantic a organisé l’anniversaire des un an de son jeu phare. La Pokémon Go Fest a eu lieu dans un parc de Chicago et s’est terminée sous les huées.

Pokemon Go a eu un an. Pour fêter cela, quoi de plus naturel qu’un anniversaire ? D’autant que le succès du jeu s’étiole depuis un certain temps. Niantic, le studio à l’origine du premier jeu de réalité augmentée grand succès, a donc organisé un événement anniversaire, la Pokémon Go Fest, au Grant Park de Chicago.

Pokémon Go Fest a droit à sa fête d’anniversaire

L’idée de cette fête d’anniversaire était de réunir les rares personnes à ne pas avoir abandonné le jeu et de faire revenir les déserteurs. Ceux-ci sont nombreux, car le nombre de joueurs quotidiens de Pokémon Go est passé de 28.5 millions à 5, en moins d’un an. Autant dire que la déconfiture de Niantic fut aussi rapide que son succès.

Enfin, une fête dans un parc, comme on ferait pour un jeune enfant, c’est sympathique. D’autant que le studio avait prévu des activités pour les 20 000 adeptes présents : Pokémons légendaires à capturer et un débat pour choisir parmi 6 bonus lequel serait disponible dans le monde entier pendant 48 heures.

En un mot comme en mille : échec

Sauf que, bien sûr, rien ne s’est déroulé comme prévu. En premier lieu, les fans qui s’étaient déplacés à la Pokémon Go Fest, et qui avaient payé 20 dollars l’entrée, ont dû patienter plus de deux heures avant d’entrer dans le parc. À midi, les trois quarts des participants faisaient toujours la queue. Et il n’y avait pas de Pokémons à capturer le long de la file d’attente.

Mais ce n’est pas tout. Même si les organisateurs avaient limité le nombre de places, ils n’ont pas pensé au fait que 20 000 personnes qui cherchent à se connecter en même temps à l’internet mobile, ça ne fonctionne tout simplement pas : le réseau craque sous le nombre de connexions. Un grand nombre des participants à la Pokémon Go Fest n’a donc même pas pu ouvrir le jeu.

Niantic Pokémon Go Fest anniversire

Et pour ceux qui ont eu la chance de voir fonctionner le jeu, ils ont vite déchanté : cela n’a pas duré longtemps. Un bug empêchait les joueurs de s’identifier, l’autre faisait tout simplement planter le jeu. De la Pokémon Go Fest, on retiendra que presque personne n’a pu jouer.

Comme cadeau, Niantic n’a reçu que huées et sifflets

Autant dire que cette petite fête d’anniversaire s’est terminée sous les huées du mécontentement général. Du DJ à président de Niantic, en passant par les simples animateurs, les organisateurs n’ont récolté que des sifflets et des invectives.

Face à la nécessité de sauver les meubles, le studio a remboursé tous les participants et leur a donné l’équivalent de 100 dollars de bons d’achat sur la boutique du jeu. Les déçus ont aussi eu la possibilité d’ajouter le Pokémon Légendaire Lugia à leur bestiaire.

Dernière chance en septembre

Mais outre le coût financier de la Pokémon Go Fest, c’est surtout la perte de crédibilité qui va coûter cher. L’échec est retentissant. Niantic cherchait à faire revenir des joueurs : l’effet est inverse. En plus d’être un jeu démodé, Pokémon Go devient maintenant un jeu bancal.

Espérons que l’équivalent français de la Pokémon Go Fest, qui se tiendra le 16 septembre au centre commercial les 4 Temps, soit mieux organisé. C’est la dernière chance de Niantic de redorer son image. Et le studio en a bien besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *