in

Phil Spencer, le patron de Xbox, n’est pas fan du metaverse sous sa forme actuelle

Phil Spencer, le patron de Xbox, n’est pas fan du metaverse sous sa forme actuelle

Phil Spencer, le dirigeant de l’entreprise Xbox, a comparé le metaverse actuel à un « jeu vidéo mal construit ». Mais il a admis que cette technologie évoluera.

Mercredi, lors de la conférence Tech Live du Wall Street Journal (WSJ), Phil Spencer, le chef de la Xbox, a critiqué le metaverse actuel. Néanmoins, il a ajouté que celui-ci en est encore « à ses débuts » et « évoluera ».

« Actuellement, c’est un jeu vidéo mal construit », a-t-il déclaré. « Construire un metaverse qui ressemble à un salon n’est pas la façon dont je veux passer mon temps. En observant le monde du metaverse, je me suis aperçu que nous en sommes à un stade précoce et que cela va évoluer ».

A travers ses commentaires, Phil Spencer pouvaient faire allusion aux efforts de Meta pour construire le metaverse, qui avait été critiqué pour ses graphismes médiocres plus tôt cette année. Selon le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, le metaverse est la prochaine phase d’Internet, d’une manière générale.

Phil Spencer pense que le jeu croisé est l’avenir

L’entreprise Meta, anciennement appelée Facebook, a annoncé mercredi ses résultats du troisième trimestre. Et Zuckerberg a maintenu son engagement envers son projet de construire le metaverse. Il n’y renoncera pas, malgré les pertes qu’il a enregistrées et le cours de l’action de Meta en baisse de 70 % cette année.

Microsoft, qui possède Xbox, a eu du mal à entrer dans le metaverse, selon un rapport du Wall Street Journal. Son casque de réalité augmentée HoloLens n’a pas fait son chemin. Et l’équipe derrière lui a perdu plus de 100 employés en deux ans, selon WSJ. Microsoft a déclaré au WSJ qu’il restait « engagé dans tous les aspects de la réalité mixte et du metaverse ».

Phil Spencer, quant à lui, a d’autres idées pour l’avenir du jeu. Il a notamment réitéré en août qu’il pensait que le jeu croisé était l’avenir. Pour lui, les jeux conçus exclusivement pour une console étaient « quelque chose que nous verrons de moins en moins ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.