Open Heritage Google sites historiques
in , ,

Open Heritage : Google veut préserver des sites historiques avec la VR

Le projet « Open Heritage » mêle Google et l’organisation sans but lucratif CyArk. L’idée ? Créer des reproductions virtuelles de sites historiques à travers la planète.

Le temps qui passe, la météo, les conflits ou le simple impact des touristes peuvent remettre en cause la sauvegarde de sites historiques de plusieurs centaines d’années. L’objectif du projet « Open Héritage » de Google est donc d’en garder une trace numérique la plus détaillé possible.

Open Heritage Google VR réalité virtuelle

Open Heritage de Google : des partenariats avec des musées

C’est un partenariat incroyable qui pourrait sauver des véritables pans d’histoire. CyArk est une organisation spécialisée dans le scan laser 3D qui s’allie avec la division Arts et Culture de Google. Le concept est simple : capturer toutes les informations possibles sur un site archéologique. Ensuite, il ne reste plus qu’à le recréer virtuellement et à le rendre accessible au grand public à travers un ordinateur, un smartphone ou un casque de réalité virtuelle. L’idée est née après la destruction par les Talibans des statues bouddhistes de Bamiyan en Afghanistan en 2001. Parmi les sites déjà cartographiés par CyArk, on trouve, par exemple, le temple de Ananda Ok Kyaung à Bagan au Myanmar, Chichen Itza, au Mexique, la porte de Brandebourg en Allemagne ou encore le temple d’Echmoun au Liban. Un panorama déjà très large à travers la planète.

Afin de rendre ces contenus accessibles au plus grand  nombre, des partenariats avec des musées sont déjà au programme. Enfin, bonus non négligeable, les scans permettent aussi d’identifier les zones qui ont besoin d’être réparées. Une très bonne idée surtout après la destruction du site archéologique de La Palmyre en Syrie par les terroristes. Pour voir le résultat c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *