in , ,

La réalité virtuelle et augmentée sont-elles une menace pour la nature ?

La technologie est-elle nécessairement l’ennemi de la nature ? La réalité virtuelle et la réalité augmentée vont-elles, à terme, remplacer la réalité ? Nous tenterons dans cet article de réunir les différentes opinions afin de vous aider à vous faire la vôtre.

Si vous êtes un tant soit peu sorti de chez vous ces dernières semaines et que vous habitez dans une grande ville, vous avez probablement remarqué la présence de nombreuses personnes plongées dans l’écran de leurs smartphones. Ces individus sont sans nul doute des dresseurs Pokémon en quête de nouvelles créatures à fièrement ajouter à leur équipe.

L’application Pokémon GO a rencontré depuis son lancement un succès inattendu. Le jeu a connu en un temps record un nombre de téléchargements supérieur à celui de Tinder. Les gens préfèrent visiblement attraper des Pokémon que rencontrer l’âme sœur. L’application de Niantic mêle astucieusement univers fictif et monde réel en s’appuyant sur la technologie de la réalité augmentée. En effet, même si les utilisateurs ont le nez plongés dans leur jeu, l’interactivité est au cœur de Pokémon GO. Les joueurs se rencontrent, s’affrontent et échangent des conseils. La frontière entre réel et virtuelle n’a jamais été aussi fine qu’avec cette application.

Nature RV RA

La réalité virtuelle, quant à elle, a souvent été citée comme singeant la réalité et étant davantage adaptée à l’apprentissage et la conversation. Cette technologie qui repose en l’élaboration d’univers fictifs permet une immersion totale de l’utilisateur. L’immersion donne lieu à de l’empathie. Ainsi, différentes études ont pu démontrer qu’il était plus aisé de sensibiliser l’individu aux questions environnementales en usant de la réalité virtuelle.

David Attenborough, chercheur naturaliste britannique a récemment créé une expérience de plongée sous-marine en réalité virtuelle. Cette dernière combine habilement divertissement et sensibilisation, et jongle entre légèreté et gravité. Son expérience permettait aux utilisateurs de visiter la Grande barrière de corail en Australie. Il s’est aperçu que, sans avoir à emmener les gens directement sur place, ceux-ci étaient plus réceptifs et se sentaient plus concernés quant à la protection de cette merveille de la nature. On se sent naturellement plus liés à quelque chose que l’on connaît.

Nature David Attenborough

Nature, RA et RV devraient s’unir

Il apparaît donc clairement aujourd’hui que la réalité virtuelle est un outil de sensibilisation puissant. Il permet aux individus de se projeter et d’adopter un point de vue qui leur serait resté inconnu s’ils n’avaient pas pu adopter de nouvelles perspectives. Ils peuvent donc se connecter émotionnellement à l’endroit qui leur est présenté, et vouloir protéger cette magnifique barrière de corail qui les a tant émerveillé. D’autres sont sceptiques et se demandent, avec le développement de ces technologies, si les gens auraient toujours envie de protéger l’endroit réel alors qu’ils peuvent y accéder virtuellement.

En outre, d’autres spécialistes insistent avec véhémence sur le fait que la réalité virtuelle ne pourra jamais concurrencer la réalité. En effet, même si les éléments visuels et sonores venaient à être retranscris à la perfection, d’autres demeureraient insaisissables. Selon eux, nulle technologie ne pourra jamais véhiculer d’émotions aussi intenses que celles que l’on ressent en visitant les fonds marins, l’eau nous léchant les joues, l’impression d’échapper à la gravité à mesure que nous progressons en ralenti en ces terres inconnues, habitées par des créatures inhabituelles.

Nature Corail RV

Revenons à présent à Pokémon GO et la réalité augmentée. Un article posté sur le site The Conversation a exploré les possibilités que pouvaient offrir une technologie similaire à celle utilisée dans l’application phénomène. Le jeu pousse ses utilisateurs à sortir et découvrir le monde qui les entoure. C’est une utilisation saine du jeu vidéo qui fait taire toutes les critiques liées à l’isolation qu’on prête habituellement à l’industrie. Imaginons alors qu’une application similaire permette aux individus de se promener et visiter des endroits inattendus afin de répertorier la présence d’animaux ou de végétation.

Nature RV2

Même si l’Homme moderne est de plus en plus déconnecté de la nature, de par ses activités journalières, les réseaux sociaux ou l’accessibilité immédiate au divertissement, explorer le monde extérieur pourrait se révéler bénéfique pour son intégrité physique et mentale. Si nous utilisions la réalité augmentée et virtuelle pour nous sensibiliser à l’environnement et non pas pour le remplacer, nous pourrions enfin trouver l’harmonie entre nature et technologie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Illusion VR SexVR

Illusion VR – La combinaison sexuelle en réalité virtuelle

Avec le Galaxy Note 7, Samsung présente un nouveau Gear VR compatible USB Type-C

Samsung Gear VR : une nouvelle version pour le Galaxy Note 7 !