in ,

[Test] Magnus EN970 : un mini PC surpuissant

LE Mini PC Zotac le Magnus EN970

La réalité virtuelle est enfin devenue réalité après les sorties des grands pontes de cette technologie que sont Oculus Rift, HTC Vive et PlayStation VR. Si ce n’est pour le dernier casque cité, il est nécessaire d’avoir un ordinateur assez puissant pour faire tourner la réalité virtuelle. Et si le choix du casque peut être facile au vu du peu d’acteurs sur le marché actuellement, le choix de l’ordinateur peut s’avérer plus délicat. Voyons si le Magnus EN970 peut être un bon choix.

Caractéristiques du Magnus EN970

Le Magnus EN970 de Zotac n’a rien à envier à ses concurrents. Bien au contraire ! Premier détail frappant, sa taille : 210mm x 203mm x 52,5mm. Et malgré cela, il en a sous le capot, pour preuve il est équipé d’une carte graphique Nvidia GeForce GTX 960  (la carte graphique s’appelle GTX 960, mais en réalité à la toutes les caractéristiques d’une GTX 970M), 8Go de RAM (16Go au maximum), d’un processeur Intel Core I5 – 5200U et d’un SSD de 120Go. Ce dernier point est sans doute l’un des défauts de ce PC, sa capacité de stockage n’est certainement pas suffisante pour une utilisation sur le long terme. Mais il peut être facilement réglé en ajoutant un autre disque dur interne dans le second emplacement dédié à cet effet, ou tout simplement en connectant un disque dur externe pour stocker vos données, d’autant plus que le PC dispose de 6 branchements USB.

Zotac En970 ouvert

Au niveau de la connectique, le PC est équipé de 4 prises HDMI, 6 ports USB (4 USB 3.0, 2 USB 2.0), et deux Ethernet. Si ce n’est les 4 ports HDMI qui sont peut-être de trop (deux auraient amplement suffi), le mini PC Zotac a juste ce qu’il faut.

Arrière EN970

Design de la boîte noire

Pour ce qui est du design on est loin de ce qu’on peut trouver actuellement sur le marché dans la même gamme, la gamme « gamer » . Le PC a un design simple et efficace, à l’image de ce qu’on peut trouver côté console de salon. Sous votre téléviseur vous n’apercevrez même pas le PC. Le pourtour de l’appareil est en aluminium, et les faces supérieures et inférieures en plastique brossé. Le Magnus 970 se veut discret. L’ouverture du boitier ne se fait très facilement, pas besoin de tournevis, il suffit de retirer deux vis à la main. Pour ce qui est du poids, là encore le Magnus 970 se fait tout petit et surtout très léger, il est transportable partout, et c’est ce qui fait la différence. Nous l’avons choisi à la rédaction parce qu’il est facile à transporter et à installer. Qui plus est, sa puissance nous permet de faire tourner les casques de réalité virtuelle, c’est donc tout bénef. Il tient facilement dans un sac à dos et malgré ça il n’a pas l’air si fragile.

Zotac Magnus EN970 versus Xbox

Puissance et performances

Avec des éléments venant du PC portable, on peut dificilement s’attendre à des performances dignes un PC de bureau classique. Si le SSD est une bonne idée sur une ordinateur de travail, sur une machine de jeu comme ici on ne comprends pas trop ce choix. Ajoutons à ça le petit i5 5200U cadencé à 2.2Ghz, ce modèle basse consommation convient bien pour un ordinateur bureautique  mais n’est pas un foudre de guerre. Si globalement sur 3DMark le Zotac s’en sort très bien face à ses concurrents, dés que le processeur est sollicité le i5 est totalement largué, le ASRock est son i7-4712MQ domine largement le classement. J’ai bien peur que ce composant bride la machine in-game notamment sur des jeux de stratégie comme le récent Total War: Warhammer.

[infogram id= »c7546156-9dad-410d-ac01-94fa64bf8a71″]

Performances du Magnus EN970 en jeu

Ce n’est pas un secret que de dire que le Magnus EN970 est un PC qui cible les joueurs les plus exigeants. Il est donc normal que je me lance une petite partie de GTA V, l’un des jeux les plus lourds graphiquement. Aïe, le jeu nous indique que ce processeur, Core i5-5200U, n’est pas assez rapide par rapport à la configuration conseillée. C’est peut-être une faiblesse de ce PC, certes ce double cœur devrait faire tourner la plupart des jeux vidéo, mais il risque aussi de s’essouffler dans les parties en multijoueurs avec beaucoup de participants. M’enfin, passons, ce n’est pas ce message qui va nous décourager.

GTA sur Zotac

Après quelques heures de jeu, je n’ai rencontré aucun bug graphique ou autre pendant les parties en solo. Le PC a été plus que silencieux, à en rendre jalouse ma PS4. Il n’y a eu aucune surchauffe, la puce graphique n’a pas dépassé les 80°C, ce qui est correct, en revanche le processeur central est grimpé jusqu’à 91°C, un peu plus limite. Quand GTA V était sorti sur PC, en avril 2015, beaucoup ont critiqué le fait que le jeu n’allait pas pouvoir tourner convenablement sur la plupart des machines, car trop gourmand. Donc je ne vous cache pas qu’en essayant ce jeu en particulier, je m’attendais à voir le PC ralentir ou chauffer. Et bien que nenni, il a parfaitement rempli sa mission.

Outre GTAV les autres jeux s’en sortent extrêmement bien, même avec l’AntiAliasing 4X voir plus les différents titres tournent à plus de 40 fps. Mention spéciale à Project Cars qui tourne à 75 fps constant. Si on reste sur du simple 1080p, le Zotac Magnus EN970 fait rougir les pauvres consoles de salon, alors même que le boitier est deux fois plus petit. Et coté  VR on peut dire que le PC a toutes ses chance.

[infogram id= »b79ab973-9847-4c25-a4fa-9f363242fe0b »]

Le Magnus EN970 est VR ready !

Dernier test pour le PC et pas des moindres, l’Oculus Rift. Pour rappel ce casque de réalité virtuelle demande un PC particulièrement puissant. Il est recommandé d’avoir une carte graphique GTX 970, un processeur I5-4590 ou plus et 8Go de RAM. Donc c’est parti pour test le Magnus EN970 avec l’Oculus Rift. Si vous avez lu notre test du casque de Facebook, vous devez savoir qu’il est très rapide d’installer et de configurer le casque. Et j’ai pu le confirmer, il m’a fallu moins de 45 minutes. Allons titiller la bête voir s’il fait partie de la catégorie des PC VR ready.

Zotac Magnus EN970 et Oculus Rift

Je suis directement parti à la découverte du monde avec les photos en 360°. Les images sont nettes, quoique un peu pixelisées par endroit, mais dues aux graphismes de l’Oculus Rift plus qu’au PC. En revanche les mouvements de tête sont très fluides, je n’ai pas eu particulièrement la nausée, celle-là même que j’avais ressentie lorsque j’avais testé le Samsung Gear VR. Ce qui est plutôt agréable. Encore une fois le Magnus EN970 n’a pas chauffé et est resté silencieux. Un autre détail m’a frappé, le PC ne consomme pas plus de 110 W en pleine charge (CPU et GPU). Après quelque temps à remuer la tête dans tous les sens à ne plus savoir ou être, et sans avoir de problèmes, on peut dire que le PC supporte la réalité virtuelle, ce qui n’est pas donné à tous les PC.

Sur E.V.E Valkyrie, le jeu de dogfight spatial de l’Oculus Rift CV1, le Zotac ne bronche pas et rempli sa mission, alors certes il fait un peu de bruit mais la machine arrive à afficher assez d’images par seconde pour ne pas donner la nausée à l’utilisateur. Coté HTC Vive, le constat est sensiblement le même, les différentes démos passent parfaitement. Attention tout de même, ce PC n’est malheureusement pas taille pour des jeux très gourmands en VR, oubliez les escapades spatiales dans Elite Dangerous. Mais un Project Cars passe cependant pas si mal avec une cinquantaine de fps, casque sur le crâne.

Rapport qualité / prix

Quand on connait les prix des ordinateurs de gamme « Gamer », on sait qu’il faudra s’attendre à un prix avoisinant les 1000 euros pour avoir un très bon PC. Et le Magnus EN970 ne déroge pas à la règle. Il n’est pas forcément plus cher ou moins cher que ses concurrents, à 995€, ce petit PC est dans la moyenne. Cependant vous pouvez vous le procurer pour moins cher si vous prenez la version sans SSD et RAM intégrés au PC, il vous en coûtera environ 800€. C’est d’ailleurs ce que nous vous conseillons de faire, cela vous permettra d’ajouter au PC, deux barrettes de mémoire vive et un SSD de 256Go. Non seulement vous gagnez du stockage, mais aussi de la RAM pour un total (comptez 120€ pour le SSD, 70€ les deux barrettes de RAM et 850€ le PC nu) à peu près équivalent à ce que Zotac nous propose, mais avec plus de RAM et plus de mémoire.

Mais le Magnus EN970 vaut son prix, il reste un ordinateur haut de gamme qui cible des clients exigeants. La différence notable avec un autre PC équivalent se sera sa mémoire, qui il est vrai est loin d’être suffisant, surtout quand on voit que certains PC gamers intègrent plusieurs tera de Go, on se dit qu’avec 120Go on ne va pas aller très loin. Mais ça reste un problème que l’on peut surmonter très facilement avec un disque dur externe ou un autre disque dur interne (il y a deux emplacements pour disque dur dans le PC). Pour se procurer le Magnus EN970, rien de plus simple, il faudra vous diriger vers les sites e-commerces, tels que Matériel.net ou CDiscount.

Conclusion

Si nous avons opté pour le Magnus EN970 c’est pour sa taille. Il remplit les mêmes fonctions que les PC gamers, type MSI ou Asus, mais qui bien que très puissants, sont de véritables masses à transporter. Et les ordinateurs portables ne sont pas assez puissants (à un prix équivalent) pour faire tourner des casques de réalité virtuelle toute une journée. À ce niveau-là, le Magnus EN970 a tenu toutes ses promesses. Il peut facilement devenir une console de salon, peut-être même que c’est la Steam Machine de rêve ? Il a la capacité de faire tourner la plupart des jeux en graphisme élevé et reste plus petit que les consoles de salon actuelles, la question est légitime, même si Zotac aurait pu prévoir un disque dur interne un peu plus important. Quoi qu’il en soit le Magnus EN970 reste un excellent choix pour un PC puissant à un prix abordable pour ce type de PC : 995€ avec SSD de 120Go et 8Go de RAM.

Notation

Design - 7
Performances - 8
Performances VR - 8
Rapport Qualité / Prix - 7.5

7.6

Très bon

Le Zotac Magnus EN970 est une bonne machine, petit et puissant, il convient parfaitement pour un usage vidéoludique tout en restant dans la même gamme de prix des autres NUC. Si le processeur peine à suivre, la carte graphique est assez puissante pour faire tourner tous les jeux en élévé. Il devient un concurrent sérieux aux consoles de salon tout en jouissant d'un encombrement réduit pour le transporter en LAN. Qui plus est, il est tout à fait possible de faire tourner des casques de réalité virtuelle, ce qui en fait un bon couteau suisse.

User Rating: 2.59 ( 4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.