in ,

Lunettes – Choisissez en réalité augmentée avec Evioo

Kiosque de vente de lunettes avec écran tactile d'Evioo
Crédit : Evioo

La start-up Evioo propose de choisir ses lunettes en réalité augmentée. En utilisant un écran tactile et une présence sur des lieux de haute fréquentation, l’entreprise montre des chiffres de vente très positifs pour un concept aussi novateur.

Pouvoir choisir ses lunettes en réalité augmentée est désormais possible. C’est ce que propose la start-up grenobloise Evioo, selon le site Viuz. Partie d’un site de type « drive to store », c’est-à-dire achat en ligne et récupération dans une boutique, elle s’est redirigée vers un format plus physique. La société dispose désormais de plusieurs boutiques sous deux formats : des kiosques dans les lieux à haute fréquentation et des stands dans des pharmacies. Dans les deux types de points de vente, le client se met en face d’un écran tactile de 42 pouces et un programme analyse le visage afin d’en déterminer la morphologie et d’autres caractéristiques comme le sexe, l’âge… Le client doit ensuite répondre à un questionnaire afin que la machine puisse déterminer ses goûts. L’écran montre alors le visage du client portant les lunettes.

Lunettes virtuelles, une recette qui marche

Les avantages de ce type de magasin sont nombreux. Les espaces de vente font entre 5 et 20 m², ce qui coupe drastiquement les frais d’une plus grande boutique. Le tenant de l’espace n’a également pas à acheter de stock, c’est Evioo qui s’en charge. Le premier magasin a ouvert en août 2015 et le fondateur de l’entreprise, Philippe Wargnier, dévoile des chiffres plutôt positifs : « Le taux de satisfaction est de 100 % et d’intention de rachat de 95 % ! , déclare-t-il à Viuz, Ils apprécient la facilité du processus et l’objectivité de notre recommandation, dans la mesure où nous disposons d’un choix très large, avec plus de 100 marques et de 5 000 montures. «  Le chef d’entreprise livre d’autres chiffres positifs, les magasins doivent vendre 1,5 paire par jour pour les corners et 3 pour les kiosques. Les ventes sont aujourd’hui à 2,5 par jour pour les premiers et entre 5 et 10 pour les seconds.

Boutique de lunettes virtuelles Evioo
Crédit : Evioo Schéma d’une boutique Evioo

Avec de futures ouvertures à Pau et à Toulouse, le système semble bien fonctionner. Les magasins rempliront leurs objectifs de vente avant la fin de l’année et le retour client est positif. Mais à l’origine, la start-up était positionnée sur un service proche, mais seulement en ligne. Philippe Wargnier explique ce changement de cap par un manque de complémentarité avec les besoins du client. Si les produits proposés correspondaient à ce que l’acheteur voulait, il était désorienté par l’absence d’une personne pour le conseiller. Evioo a donc décidé de changer de format et de proposer ses services avec en complément un opticien diplômé. Ce dernier aidant le client à utiliser l’écran et à choisir les verres. L’entreprise semble déterminée à conquérir ce marché et semble bien réussir.

Evioo mène une campagne de crowdfounding sur le site SmartAngels jusqu’au 15 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.