in

Londres – Nouveau leader de la VR en Europe

Londres Oculus effectifs

La société Oculus Rift appartenant à Facebook à décidée de renforcer ses effectifs de l’autre côté de la Manche, à Londres. C’est par le biais d’un communiqué dans le Telegraph que nous apprenons que les équipes dédiées au casque de réalité virtuelle ont été augmentées.

C’est LinkedIn, le réseau social des professionnels qui a mis au journal le Telegraph la puce à l’oreille. Grâce à ce site, il a été possible de recenser les effectifs en Angleterre dans la ville de Londres, qui est d’ailleurs déjà habituée à la VR. Ainsi, l’on peut voir que, de quatre, ils sont maintenant douze à travailler sur la plateforme Oculus, soit deux tiers des précédents effectifs. De nouveaux ingénieurs et développeurs rejoignent donc l’équipe, mais dans quel but précis? Nous l’ignorons encore. Il semblerait qu’Oculus se concentre principalement sur la création de contenus et d’applications, peut être s’agit-il là des premières créations spécifiques à l’Europe et adaptées à ce public.

Londres Oculus effectifs

Londres comme première installation européenne

Hors des USA, rares sont les pays disposant de locaux pour le section Oculus de Facebook. On compte Séoul et Hong-Kong auquel vient maintenant s’ajouter Londres qui semble devenir un des marchés principaux pour la VR en Europe, avec à sa tête Mike LeBeau qui nous dit « Nous allons construire des choses vraiment intéressantes ». Une phrase somme toute simpliste mais encourageante qui annonce tout de même l’ambition de ce petit studio londonien qui va tenter d’apporter sa touche à l’édifice Oculus.

Le début d’un mouvement plus important

Facebook marque ainsi son désir de s’implémenter concrètement en Europe. Londres est en tête d’affiche pour la compagnie de Mark Zuckerberg “La réalité virtuelle s’apprête à devenir la plateforme sociale la plus performante et nous avons créé de nouvelles équipes à Facebook pour bâtir la nouvelle génération d’applications sociales et VR » nous dit-il. L’exportation va se faire progressivement, reste à savoir quels pays suivront dans l’implantation.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.