Accueil / Produits / Casque VR / Oculus Rift / Accessoires réalité virtuelle / La startup Leap Motion rachetée par UltraHaptics pour 27 millions d’euros

La startup Leap Motion rachetée par UltraHaptics pour 27 millions d’euros

Leap Motion

Selon le Wall Street Journal, la startup Leap Motion a été rachetée par UltraHaptics pour la somme de 27 millions d’euros.

Après neuf ans d’existence, s’en est fini de Leap Motion. Suite à une tentative d’achat de la startup par Apple, refusée par ses dirigeants, c’est UltraHaptics qui signe ce beau coup. Le spécialiste de la réalité virtuelle et augmentée est racheté par une boîte qui utilise déjà ses technologies. Avec son système d’illusion du toucher dans l’air par les ultrasons, UltraHaptics pourrait amener plus loin le concept d’interface sans contrôleur.

Leap Motion : Une hype vite retombée

A ses débuts, l’entreprise avait pour objectif de fabriquer des contrôleurs de mouvements destinés à remplacer les souris d’ordinateur. Une technologie qui avait intrigué, censée propulser Leap Motion économiquement. Ca ne sera jamais le cas et la hype retombera rapidement.

Toutefois, la technologie a tout de même été utilisée pour la réalité virtuelle et augmentée avant les contrôleurs que nous connaissons. Malgré les quelques licences que Leap Motion a réussi à céder, la startup ne fera plus parler d’elle pendant quelques années avant l’année dernière. North Star AR, un prototype de casque de réalité augmentée à faible coût en open source, avait été présenté. 

Un rachat prévisible

Le rachat de la société n’a donc rien de surprenant. Ce qui est étonnant, c’est surtout qu’elle ne le soit pas par Apple. Selon certaines rumeurs, le géant américain faisait des pieds et des mains pour tenter d’accaparer Leap Motion. D’abord en 2013 puis l’année dernière. Cependant, les fondateurs refusent. David Holz, l’un de ces deux créateurs, aurait invoqué le “manque d’innovations technologiques d’Apple “ et éprouverait un certain mépris envers la marque à la pomme.

Finalement, c’est aux sirènes d’Ultrahaptics qu’aura cédé l’entreprise. Les 27 millions d’euros annoncés du rachat sont bien loin des 50 millions qu’Apple lui avait promis. Quoi qu’il en soit, l’avenir n’est pas si sombre pour la future ex-startup. Ultrahaptics prévoit de recruter une bonne partie des effectifs de Leap Motion. Son directeur et cofondateur Michael Buckwald, lui, ne sera pas de la partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *