Le Vive : la réalité virtuelle selon HTC

HTC, le géant taïwanais du smartphone, s’est fixé un nouvel objectif : l’industrie du jeu vidéo.

Un premier pas dans le monde des jeux vidéo

Après avoir scellé un partenariat stratégique avec Valve, une entreprise connue des joueurs sur PC pour sa plateforme de divertissement Steam, HTC se lance dans les technologies émergentes du monde de la réalité virtuelle. Ensemble, les deux firmes ont développé le Vive, un casque de réalité virtuelle. S’il n’existe pour le moment qu’une version de démonstration, le casque devrait néanmoins être commercialisé d’ici la fin de l’année.

HTC cible les mordus de jeux vidéo dans un premier temps et espère séduire le grand public par la suite. Car le Vive est au vingt-et-unième siècle ce que le smartphone était à la fin des années 90 : l’avenir. Il va d’abord faire son trou dans le monde du jeu vidéo puis son potentiel va apparaître au grand jour : il pourrait révolutionner des secteurs aussi divers que l’éducation, le tourisme ou l’immobilier.

Vive

Immersion totale

Le Vive plonge son utilisateur dans une réalité virtuelle complète. Installé dans une pièce de 20 mètres carrés maximum, le joueur est immergé dans un monde virtuel où des barrières se dressent lorsqu’il est trop près des murs réels, grâce à des capteurs placés sur le casque.

Les chercheurs travaillent pour offrir la même expérience à tous les joueurs, qu’ils se trouvent dans un petit appartement ou une villa spacieuse. Le Vive est également conçu pour éviter vertiges et nausée : se déplacer et jouer un rôle actif dans l’environnement virtuel permet de remédier à ces symptômes.

Sachez enfin qu’en plus du casque, l’utilisateur doit employer deux manettes à détection de mouvement qui ressemblent aux Wiimotes de Nintendo, afin de mieux interagir avec l’environnement virtuel.

Développer du contenu

À ce stade, la priorité pour HTC, c’est de développer du contenu pour le Vive et à cette fin l’entreprise collabore avec plusieurs éditeurs de jeux et des studios de télévision et de cinéma comme Lions Gate et HBO. C’est néanmoins Valve qui concevra la plupart des contenus. Tout cela devra en tout cas être bouclé d’ici la fin de l’année, pour la sortie commerciale du Vive. Quant au prix de cette innovation technologique, il reste la grande inconnue de l’équation.

htc valve

HTC dans la course au virtuel

HTC se lance donc dans le développement de la réalité virtuelle, après Facebook, Sony et Samsung. En effet, l’an dernier, Facebook a annoncé le rachat de l’entreprise de technologies de réalité virtuelle Oculus VR pour 2 milliards de dollars ; Oculus Rift, casque phare de l’entreprise, devrait être commercialisé d’ici la fin de l’année. Sony a également fait savoir qu’il développait son propre casque, le Project Morpheus, et que celui-ci serait sans doute disponible en 2016. Enfin, depuis décembre dernier, Samsung propose le Samsung Gear VR, un dispositif de réalité virtuelle développé avec Oculus VR.

Mais si le casque de Samsung ne fonctionne qu’avec l’un de ses smartphones les plus populaires, le Galaxy Note 4, le Vive d’HTC sera compatible avec n’importe quel PC, dans une démarche respectueuse de l’utilisateur.

HTC et ses concurrents placent ainsi leurs espoirs dans la réalité virtuelle malgré l’échec retentissant de la télévision 3D et des films 3D, en raison notamment de lunettes encombrantes, de coûts de mise en oeuvre élevés et d’un manque de contenu. Bien consciente de ce fiasco, la firme taïwanaise est bien décidée à fournir un casque confortable et pratique qui plaira aux foules. Elle souhaite également étendre l’utilisation du Vive à d’autres sphères du divertissement, au monde médical et au monde scientifique. Mais aujourd’hui, son grand objectif reste d’impressionner les passionnés de jeux vidéo PC.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *