Tsahal casques de réalité virtuelle
in , ,

Israël investit massivement dans la réalité virtuelle pour son armée

Tsahal, l’armée israélienne a investit des centaines de milliers de dollars dans des équipements de réalité virtuelle pour former ses soldats aux combats dans des conditions particulières. Durant leurs entrainements, les soldats chaussent un casque de réalité virtuelle pour simuler des combats dans des tunnels similaires à ceux qui sont creusés le long de la frontière avec la bande de Gaza et du Liban et servent aussi bien à acheminer des produits de première nécessité que des armes.

L’armée israélienne doit faire face à une situation peu commune pour certains combats. Aussi, pour familiariser et entraîner ses soldats à pénétrer des tunnels, détecter les nombreux pièges qui sont habilement disposés et affronter des combattants, Tsahal a massivement investit dans la réalité virtuelle. Après 3 ans, plus d’une centaine de soldats israéliens ont ainsi été formés.

Armée israélienne entraînement réalité virtuelle casques

L’armée d’Israël s’entraîne avec des casques de réalité virtuelle

Tsahal s’est équipé de casques Oculus Rift et HTC Vive pour entraîner ses soldats. Dans un centre d’entraînement se trouvant dans une base militaire du centre du pays, les recrues s’entraînement à affronter un ennemi imaginaire dans une simulation de tunnels. La réalité virtuelle permet une formation des soldats à des environnements difficiles. Il s’agit bien plus qu’une simulation de tunnels. En effet, l’armée israélienne a scanné de véritables tunnels découverts le long de la frontière avec la bande de Gaza et la frontière avec le Liban pour les modéliser de façon très fidèle.

Armée israélienne entraînement réalité virtuelle tunnels

Ainsi, le programme d’entraînement simule des attaques dans des tunnels similaires à ceux se trouvant le long de la frontière de Gaza mais aussi avec le Liban. Ces espaces, particulièrement étroits et sinueux, sont effectivement un terrain sur lequel les soldats ne sont pas préparés à évoluer en temps normal. Ces exercices, difficiles à reproduire en temps normal, et plus encore à superviser, trouvent, avec la réalité virtuelle, une facilité de mise en œuvre et une absence de risques. Une facilité et une efficacité nettement meilleure qu’un entraînement classique.

Un investissement de plusieurs centaines de milliers de dollars

L’armée israélienne n’a pas hésité à investir des centaines de milliers de dollars dans cette technologie. Un investissement particulièrement lourd justifié, selon les commandants de Tsahal, par l’importance de former ses troupes à ces environnements. Dix postes de travail sont ainsi disponibles avec des casques Oculus Rift ainsi qu’un simulateur de tunnels avec des casques HTC Vive. Le simulateur peut modifier, à loisir, la forme des tunnels produisant ainsi des exercices différents.

Tsahal entraînement tunnels en réalité virtuelle armée

Les commandants de l’armée israélienne expliquent par ailleurs que, bien souvent, ces tunnels sont truffés de pièges mortels. Les entraînements permettent donc, non seulement d’apprendre à combattre dans ces tunnels, mais aussi à détecter ces pièges. Très satisfaits de cet entraînement, l’armée israélienne envisage d’investir dans de nouveaux casques et postes de travail. A noter, par ailleurs, que Tsahal utilise aussi, depuis un moment déjà, la réalité augmentée pour former ses militaires au démantèlement d’armes.

L’armée israélienne souhaite éviter l’horreur de sa précédente opération

Durant l’année 2014, l’armée israélienne avait mené une opération militaire très contestée dans de tels tunnels. Baptisée « Bordure protectrice », cette opération avait tué plus de 2.000 palestiniens, la plupart civils. 70 militaires israéliens avaient aussi trouvé la mort. Depuis la tension est montée avec le Liban. La découverte de 6 nouveaux tunnels creusés, selon Tsahal, par le Hezbollah pour enlever et tuer des soldats ou civils israéliens ont été découverts. Israël se souvient de la guerre de 2006 avec son voisin libannais et espère être mieux préparé en cas de nouveau conflit.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
agression sexuelle

Michael Antonov, cofondateur d’Oculus, accusé d’agression sexuelle

World of Warcraft filtres Snapchat réalité augmentée

World of Warcraft : Blizzard joue avec Snapchat en réalité augmentée