Accueil / Gaming / Sony rachète Insomniac Games, lui aussi spécialiste de la VR

Sony rachète Insomniac Games, lui aussi spécialiste de la VR

insomniac games stormland

Lundi, Sony Interactive Entertainment a annoncé l’acquisition d’Insomniac Games. Si le studio s’est fait connaître avec des titres comme Ratchet et Clank, Spyro ou encore Spiderman, il développe aussi des jeux VR et de réalité augmentée.

Les joueurs le savent : Insomniac Games est lié depuis bien longtemps à Sony Interactive Entertainment. Fondé en 1994, le studio situé à Burbank (Californie a rapidement développé des jeux sur les consoles de la firme nippone. Les séries Spyro, Ratchet et Clank et Resistance sont intrinsèquement liées à l’histoire de la PlayStation.

Sony planifie l’avenir de la PlayStation 5

Après le succès de Marvel’s Spiderman, une exclusivité PS4, la décision de SIE semble logique. Elle rachète donc l’un des studios avec lequel elle travaille depuis plus de 20 ans. Bien évidemment, il s’agit de poursuivre le développement de titres AAA qui alimenteront sûrement le catalogue de la PS5.

Ted Price, le fondateur et directeur d’Insomniac Games, écrit dans un communiqué de presse :

Nous sommes ravis de mettre Insomniac dans la meilleure position afin d’offrir de nouvelles expériences à nos fans pour de nombreuses années à venir. Notre structure et notre approche resteront intactes à Burbank et Durham, et nous continuerons à cultiver notre culture unique.

Réalité virtuelle : un changement d’écurie pour Insomniac Games

Ce souhait d’indépendance ne va en aucun cas à l’encontre de la politique de Sony, au contraire. Depuis l’E3 2015, Insomniac Games a prouvé son intérêt pour la réalité virtuelle. En 2016, la société a développé plusieurs jeux exclusifs à l’Oculus Rift dont The Unspoken, Edge of Nowhere et Feral Rites. Elle prépare également Seedling, une expérience pour les utilisateurs du Magic Leap. Le studio développe en ce moment même sa quatrième IP dédiée au casque de Facebook : Stormland.

Si le rachat ne met pas en péril sa commercialisation, Oculus ne travaillera sûrement plus avec l’entreprise de Burbank. Sony pourrait ainsi profiter de l’expérience de son studio pour mettre au point des jeux dédiés au PS VR.

Selon RoadtoVR, il s’agit plutôt d’une bonne manœuvre puisqu’Oculus a financé les licences qui ont permis à Insomniac Games de prendre du galon dans le secteur.

Les exigences induites par les productions AAA pourraient aussi signer la fin des projets VR chez Insomniac. Ce n’est probablement pas l’intention de Sony.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *