in , ,

L’infidélité virtuelle peut-elle avoir des conséquences réelles ?

infidélité réalité virtuelle

Avoir une relation sur Internet ? C’est déjà une réalité. Mais dans le cas d’une vie de couple quel pourrait être l’impact de l’infidélité virtuelle sur la vie réelle ?

« Fellation virtuelle pour un euro » ou encore « 50% des britanniques prêtes au sexe en réalité virtuelle« . C’est peu dire que le sexe a déjà fait son entrée dans le monde de la réalité virtuelle. Mais quelle peuvent être les conséquences de ces expériences alors que le monde virtuel va devenir de plus en plus réaliste ? Cela peut-il redéfinir le concept même de la fidélité ?

Internet, terreau de l’infidélité ?

Mettons d’abord tout de suite les choses au point. L’infidélité sur Internet n’est pas née avec la réalité virtuelle. Les forums, les réseaux sociaux ou encore les jeux en ligne sont le terreau de nombreuses aventures. Une étude publiée en 2015 expliquait même qu’Internet avait rendu l’infidélité plus facile mais aussi plus… addictive.

« Avec la présence d’Internet et des réseaux sociaux dans notre vie quotidienne, il y a maintenant plus d’opportunités de s’engager dans des comportements virtuels qui peuvent être considérés comme de l’infidélité dans le contexte d’une relation (cybersexe, échange d’image coquines, flirt virtuel et rendez-vous) » expliquaient ainsi les auteurs de l’étude.

infidélité réalité virtuelle

L’infidélité virtuelle de plus en plus réaliste

Mais, la réalité virtuelle pose de nouveau défis comme l’explique David Evans, chercheur en réalité virtuelle sur « The Conversation ». « La technologie immersive (de la réalité virtuelle) repose sur l’idée même la présence, que l’on pourrait décrire comme l’impression que vous êtes vraiment dans dans le monde virtuel et ainsi oublier que vous n’êtes pas dans le monde réel.« 

Par ailleurs, il s’appuie sur des recherches mettant en avant que les expériences virtuelles sont souvent plus intenses que les réelles et que les effets d’une expérience réellement immersive durent longtemps après que l’on ait retiré le casque. Autant dire qu’il y aurait donc un véritable de risque de crier le nom de votre flirt/aventure virtuelle lors de votre prochaine expérience réelle.

infidélité réalité virtuelle

Humain ou robot

Un autre aspect peut poser problème. Votre flirt virtuel est-il avec une personne qui est bien de chair et de sang comme vous ou bien avec un avatar (une entité virtuelle générée par ordinateur) ? Dans le premier cas, pour beaucoup de personnes, ce sera alors considéré comme une infidélité. Dans le second, quel serait alors la différence avec utiliser un sextoy ou regarder un film pornographique ?

C’est le pari de plusieurs sites dont « V3000 » qui proposent aux utilisateurs d’avoir une affaire totalement virtuelle et ainsi d’échapper aux risques bien réel de se faire repérer par son/sa conjointe. Mais comment la société va-t-elle s’adapter à ces changements ? Ce qui est vu comme la norme aujourd’hui le sera-t-elle encore dans le futur ? La réponse viendra sans aucun doute avec la démocratisation du matériel de réalité virtuelle.

Source : The Conversation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.