in ,

HTC ouvre sa plateforme VivePort d’abonnement à l’Oculus Rift

VivePort Oculus Rift abonnements

C’est un grand pas pour la transversalité. HTC a décidé d’ouvrir sa boutique d’applications VivePort à un concurrent. Une façon d’attirer un nouveau public mais aussi de se renforcer dans sa lutte face à Steam.

C’est une décision pour le moins surprenante du constructeur taïwanais. Alors qu’il a parfois des difficultés sur un marché déjà saturé, il prend une décision audacieuse pour renforcer sa boutique d’applications de réalité virtuelle. La plateforme VivePort et son système d’abonnement sera compatible avec les casques Oculus Rift à partir du 4 septembre.

VivePort Oculus Rift

Plateforme VivePort pour Rift : l’abonnement comme échappatoire

Pourquoi cette annonce ? Tout d’abord pour faire savoir aux développeurs qu’ils peuvent mettre leurs applications à jours mais, aussi pour attirer un autre public. Jusque-là, pour accéder au Viveport, il fallait avoir un casque HTC Vive ou Vive Pro. Une situation désormais totalement différente. Comment HTC espère-t-il se différencier de l’Oculus Store ? Tout simplement en appliquant la même stratégie que pour faire la différence avec Steam

Les utilisateurs ont le droit à 5 jeux par mois dans un catalogue de 400 titres. Or, ils ne paient que 9,99 € par mois (ou 89,99 € par an) et peuvent changer tous les jeux chaque mois. Bref, la possibilité d’avoir 60 jeux par an. Pour autant, rien n’est gagné pour l’heure. L’entreprise est loin d’avoir pris l’avantage sur Steam qui reste leader du secteur. L’Oculus Store de son côté compte de nombreux titres de qualité mais, l’échec n’est plus une option pour HTC qui a lancé une profonde mutation, de fabricant à plateforme de logiciel. La situation économique de HTC est effectivement catastrophique avec sa branche téléphonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.