Accueil / Applications et logiciels / Le succès de l‘hologramme de Mélenchon fait le buzz même à l’étranger

Le succès de l‘hologramme de Mélenchon fait le buzz même à l’étranger

Hologramme Jean-Luc Mélenchon meeting paris Lyon Aubervilliers

Hier, le candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon s’est livré à un exercice de style très particulier et novateur. Le candidat du parti de gauche a réussi son pari d’ubiquité en étant présent en chair et en os à Lyon et, sous la forme d’un clone en hologramme, en banlieue parisienne. Une première réussie qui a fait le buzz et a intrigué la presse étrangère.

Hologramme Mélenchon meeting Paris Aubervilliers Lyon

Jean-Luc Mélenchon est-il le précurseur des e-politiques ? Sa démonstration hier a en tout cas fait le buzz en utilisant, pour la première fois en meeting politique un hologramme afin de s’adresser quasiment en temps réel à deux salles à Lyon et Aubervilliers. Plus de 470 kilomètres  séparent les deux salles dans lesquelles le candidat de la « France insoumise » a donné un meeting politique. Considéré comme gadget par certains, coup de pub pour d’autres, l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon a cependant réussi son pari en faisant parler de lui et en remplissant une salle de 6.000 personnes venues voir une projection très réaliste de sa silhouette.

L’hologramme : une réussite technique et de communication

Jean-Luc Mélenchon est sans nul doute l’homme politique français qui s’intéresse et utilise le plus les nouvelles technologies. L’homme de gauche utilise depuis longtemps les possibilités qu’Internet lui offre pour communiquer mais hier, le candidat à l’élection présidentielle a frappé fort et marqué les esprits avec un double meeting dont l’un était projeté sous la forme d’un hologramme en quasi direct. Vous pouvez voir l’apparition holographique du candidat dans la vidéo ci-dessous :

Parmi les 6.000 spectateurs venus voir le clone en hologramme de Mélenchon, se sont glissé de nombreux curieux. Certains se demandaient s’ils allaient utiliser des lunettes de réalité augmentée, un casque de réalité virtuelle ou encore si le candidat allait apparaitre sous la forme ectoplasmique. Et il semblerait que tout le monde ait été bluffé par le réalisme de la projection holographique. Une réussite en grande partie due à « Adrénaline Studio », l’entreprise française en charge de cet exploit technique. L’investissement, évalué entre 30.000 et 40.000 euros par l’équipe de campagne du candidat, semble important pour un public de seulement 6.000 personnes mais le coup de publicité de ce meeting en hologramme pourrait avoir un impact beaucoup plus important sur le lancement de la campagne du candidat. La projection a, en tout cas été un succès et si différents concurrents jaloux espéraient un bug, il n’en n’a rien été.

Le meeting en hologramme est-il une solution ?

Depuis quelques mois, les hommes politiques s’intéressent de plus en plus aux nouvelles technologies, notamment à la réalité virtuelle. A l’instar d’Obama, sa femme ou encore la cérémonie d’investiture de Donald Trump, les présidents américains semblent friands de la VR. Une tendance qui pourrait bouleverser le message politique dans les années à venir.

Hologramme Mélenchon Jean-Luc

Avec son hologramme qui projetait quasiment en temps réel son meeting, Jean-Luc Mélenchon s’est inscrit en pionnier de cette technologie adaptée à la politique. Le premier ministre indien, Narenda Modi, ou encore le président turc Recep Erdogan avaient certes déjà, par le passé, expérimenté la technologie de l’hologramme mais, sans oser le direct et avec une qualité moindre. Cette première a cependant véritablement intrigué la presse étrangère. Cet exploit technique inaugure t’il une nouvelle tendance chez les politiques ? A moins d’apporter une nouveauté majeure, les autres candidats qui relèveront le défi du double en hologramme perdront certainement ce que Mélenchon a obtenu, le buzz et la nouveauté.

Sources & crédits Source : melenchon.fr - Crédit : http://melenchon.fr/2017/02/05/double-meeting-a-lyon-paris-hologramme/

1 commentaire

  1. Anne-Isabelle Flabat

    Il a vraiment géré car non seulement il a utilisé cette technologie mais en plus son meeting portait dessus (les nouvelles technologies en plus d’autres thèmes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *