valve galea
in

Galea : Valve lancera son interface cerveau-ordinateur pour la VR début 2022

Tobii, Valve et OpenBCI collaborent sur l’interface cerveau-ordinateur VR, Galea. La nouvelle plateforme qui amène la nouvelle génération de biométrie à une réalité mixte sera disponible au début de l’année 2022.

Le cofondateur de Valve, Gabe Newell, a précédemment révélé que Valve travaillait sur Galea, une interface cerveau-ordinateur avec OpenBCI. Tobii, l’entreprise qui s’occupe de l’eye-tracking, a annoncé qu’elle était également partenaire du projet. Des kits de développement intégrant l’eye-tracking et les éléments de conception de Valve Index devraient être livrés au début de l’année prochaine.   

Valve, Tobii et OpenBCI s’unissent pour réaliser le projet Galea

Tobii va prêter sa technologie de suivi du regard à Galea, qui, selon lui, intégrera des éléments de conception de Valve Index. Les kits de développement de VR pour les premiers partenaires d’accès bêta seront livrés au début de l’année 2022.

Il n’est pas certain que Galea fasse l’objet du partenariat de Valve et d’OpenBCI. Pourtant ses prétendues capacités semblent correspondre assez bien à ce que Newell dit être en train de réaliser. Galea serait équipé de capteurs capables de mesurer l’activité du cerveau, des yeux et la moelle épinière.

Selon OpenBCI, Galea possède un moyen de mesurer les émotions et les expressions faciales. Les analyses incluent le bonheur, l’anxiété, la dépression, la capacité d’attention et le niveau d’intérêt. Autant de données pourraient informer les développeurs sur la façon de créer des jeux VR plus immersifs.

Gabe Newell incite les développeurs à profiter de la BCI

Newell n’a pas caché ses pensées sur le BCI, et comment il pourrait être un “événement de niveau d’extinction pour toute forme de divertissement”. Son message est adressé aux développeurs de logiciels : “commencez à réfléchir à la façon d’utiliser BCI dès maintenant, car il sera bientôt important pour tous les aspects de l’industrie du divertissement.”

Sur la voie de ce futur plus immersif et hautement adaptable, Newell a révélé que Valve fait les premiers pas avec le développement de Galea. Valve se penche sur la société de neurotechnologie à l’origine d’une flotte de dispositifs BCI open-source et non invasifs.

Selon Newell, ce partenariat vise à fournir un moyen pour que “tout le monde puisse disposer de technologies de lecture de signaux cérébraux à haute résolution intégrées dans des casques, selon différentes modalités”. 

Il existe une véritable liste de choses que BCI pourrait faire à l’avenir. Par exemple, donner aux développeurs de logiciels un accès au cerveau et en les laissant “modifier” l’expérience humaine. En dehors des hypothèses, Newell dit “la recherche à court terme dans ce domaine est si rapide qu’il hésite à commercialiser quoi que ce soit de peur de se ralentir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Project Wingman

[TEST] Project Wingman : préparez-vous pour la bataille

tourisme VR

Le tourisme en VR pourrait bien décoller grâce au COVID-19