Accueil / Produits / Casque VR / HTC VIVE / Finding your true self : l’illumination Bouddhiste en réalité virtuelle

Finding your true self : l’illumination Bouddhiste en réalité virtuelle

Finding your true self

Pour Deepak Chopra, la réalité virtuelle pourrait mener à l’illumination spirituelle. Dans ce contexte, ce bouddhiste s’est associé avec le producteur Wevr pour créer « Finding your true self », une expérience en réalité virtuelle permettant de revivre le voyage spirituel de Bouddha sous l’arbre Bodhi. 

Assis au pied de l’arbre Bodhi Tree, l’utilisateur contemple une vaste plaine de pixels. La voix de Deepa Chopra retentit. « Qui ou quoi est en train de vivre cette expérience maintenant, en ce moment même ? », interroge la voix. L’image d’un lotus en floraison, d’un orbe scintillant apparaissent. Le ciel bleu est soudainement teinté par le coucher du soleil. Les oiseaux chantent tout doucement. 

« Il s’agit de votre être. C’est votre être intérieur, votre véritable personne qui est en train de vivre cette expérience », poursuit la voix. En baissant la tête, l’usager s’aperçoit qu’il n’y a rien. Son corps n’est pas à l’endroit où il devrait être. Seul le sol poussiéreux s’étend à perte de vue. 

Revivez le voyage spirituel de Buddha

finding-your-true-self-3

Puis, des silhouettes de bodhisattvas (les saints bouddhistes revenus du Nirvana pour nous guider) se dessinent dans l’atmosphère. L’arbre et la plaine disparaissent et laissent place à la plénitude du cosmos. Une immense statue de bronze à l’effigie de Bouddha flotte dans l’espace, tandis que des radiations de couleurs émanent de son troisième œil

Au total, l’expérience « Finding your true self » s’étend sur 18 minutes. Cette simulation de méditation en réalité virtuelle vise, selon son créateur, à donner aux usagers une idée de ce qu’a pu être le voyage de Bouddha vers l’illumination lorsqu’il se trouvait sous le Bodhi Tree.

Chopra Deepak et la réalité virtuelle

chopra-deepak

C’est au début des années 90 que Deepak Chopra s’est fait connaître, suite à une apparition dans l’émission d’Oprah. Depuis lors, il est devenu multimillionnaire en vantant les mérites de la conscience et de la santé holistique reposant sur la physique quantique, sur la méditation transcendantale et sur les religions asiatiques traditionnelles comme le Bouddhisme.

Ce gourou des temps modernes donne régulièrement des conférences, multiplie les apparitions à la télévision et a publié plus de 80 livres pour répandre son message. Il vend de nombreux produits de médecine ayurvédique sur son site internet et apparaît dans différents films tirés de ses livres. Toutefois, la réalité virtuelle pourrait être le medium qui lui permettra finalement de mener le monde entier vers l’illumination.

Selon Anthony Batt, cofondateur de Wevr, la réaction de Deepak lorsqu’il a essayé un casque RV pour la première fois est tout bonnement inoubliable. « Ceci va changer le monde. Cette technologie va m’aider à expliquer à tout le monde ce que je dis depuis 30 ans. Nous vivons tous dans une simulation », aurait déclaré Deepak. 

Le monde n’est qu’une simulation mentale

finding-your-true-self-1

Dans la plupart des différentes écoles du Bouddisme, on retrouve une idée commune. Celle que le monde n’est pas ce qu’il semble être, que rien n’est fixé, et que seule la conscience existe réellement. Les choses n’existent pas par elles-mêmes, mais comme le résultat d’un réseau de causes et de conditions interconnectées à l’infini.

Cette croyance ne signifie pas que nous vivons dans une simulation digne de Matrix, comme Elon Musk le suggère, mais plutôt que la réalité est une simulation exécutée en permanence dans nos esprits. L’erreur est de penser que nous sommes des êtres figés, déconnectés des éléments qui nous entourent.

La réalité virtuelle permet de comprendre l’univers

Traditionnellement, les bouddhistes tantriques et tibétains utilisent des statues et des peintures colorées pour les aider à visualiser des réalités alternatives. Des mondes au sein desquels les bodhisattvas parcourent le paysage, où une divinité illuminée siège calmement sur une fleur de lotus au beau milieu d’un incendie. Plus ces mondes imaginaires deviennent réalistes, la vraie nature du monde réel se révèle. 

À présent, grâce à la réalité virtuelle, Chopra est persuadé que les casques HMD permettront au commun des mortels de comprendre la façon dont notre conscience construit la réalité. En comprenant la nature créée d’un monde virtuel, il est possible de voir la nature créée du monde réel. « En comprenant la nature créée d’un monde virtuel, il est possible de voir la nature créée du monde réel », explique Gregory Grieve, professeur d’études religieuses à l’Université de Caroline du Nord. 

second-life

Ce professeur est l’auteur du livre « Buddhism, the Internet, and Digital Media: The Pixel and the Lotus ». Il a passé des années à étudier la communauté bouddhiste au sein du jeu Second Life. Les membres de cette communauté se réunissent régulièrement au sein d’un hall virtuel pour une méditation collective dans le plus grand des silences. En étudiant ces rassemblements incongrus, Grieve s’est aperçu que le fait d’imaginer que leurs avatars sont réellement dans cette pièce crée, pour les utilisateurs, une sensation immersive de réalité créée. Une sensation encore amplifiée par l’usage des casques de réalité virtuelle.

Les racines communes de la RV et du Bouddhisme américain

mark-zuckerberg-bouddhiste

D’ailleurs, parmi les entreprises de la Silicon Valley qui ont permis à la réalité virtuelle de se démocratiser, nombre de CEO sont passionnés par le Bouddhisme. Steve Jobs pratiquait le Bouddhisme américain, Marc Zuckerberg tente de suivre la voie du Dharma. En Californie du Nord, le Bouddhisme permet d’intégrer un réseau professionnel. De nombreux livres de management comportent le mot Zen dans leur titre. On ne compte plus les applications smartphone liées au Bouddhisme ou à la méditation. En réalité virtuelle, les applications comme Finding Your True Self sont également déjà nombreuses.

En réalité, le Bouddhisme américain est lié à la technologie depuis ses débuts, lorsqu’il est apparu dans la contre-culture des années 50. Pour Grieve, les fondations cybernétiques des médias numériques sont les mêmes que celles du Bouddishme contemporain.

Bouddhisme et cybernétique

cybernetic

Les technologies cybernétiques furent popularisées pour la première fois en 1948 par Norbert Wiener au travers de son livre « Cybernetics : or Control and Communication in the Animal and the Machine ». Dans cet ouvrage, l’écrivain utilise ce terme pour évoquer l’étude de systèmes bloqués dans une sorte de boucle

À l’origine, le mot vient du Grec Ancien « kybernetes », qui signifie « capitaine d’un bateau ». La capitaine d’un navire manipule le gouvernail pour changer la direction du vaisseau. Ainsi, il est possible de changer le système de boucle du monde qui nous entoure. Les systèmes peuvent être économiques, électriques, écologiques, biologiques, psychologiques… Cette façon de penser a inspiré le développement des algorithmes d’intelligence artificielle, de vision par ordinateur, et même la création d’internet.

Depuis la publication du livre « The Way of Zen » par Alan Watts en 1957, le Bouddhisme américain a emprunté de nombreuses idées de la cybernétique. L’état de conscience supérieure atteint grâce à la méditation était considéré par Watts comme un système de feedback, fonctionnant comme un thermostat. On retrouve donc la métaphore de Wiener. De la même façon qu’un manager peut recevoir un feedback de ses employés et de ses clients pour maximiser l’efficacité de la charge de travail, l’étudiant bouddhiste peut altérer son esprit pour optimiser son flux de conscience. 

De ce point de vue, la réalité virtuelle et la méditation bouddhiste de pleine conscience à l’Américaine sont deux programmes fonctionnant sous le même système d’exploitation. Par conséquent, la réalité virtuelle est le medium naturel de la cybernétique. D’où l’apparition d’applications comme Finding Your True Self. 

Finding Your True Self : prix et disponibilité

Sur le court terme, Wevr développe actuellement d’autres simulations de méditation avec Deepak Chopra. Au total, une série de huit expériences en réalité virtuelle sont prévues. Pour les développeurs, de telles expériences représentent non seulement une perspective de changement positif pour l’humanité, mais également un filon juteux à exploiter. Sur un marché des applications RV saturé par les jeux vidéo et les films interactifs, les expériences spirituelles pourraient permettre au studio de se distinguer.

Pour l’heure, Finding Your True Self sera disponible à partir d’octobre 2016 sur Gear VR et HTC Vive. Son tarif s’élève à 10 dollars.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *