Filtres en réalité augmentée : les chirurgiens esthétiques s’inquiètent

Filters Instagram réalité augmentée chirurgie plastique

Les filtres en réalité augmentée utilisés pour embellir le visage sur les selfies sont à l’origine d’une nouvelle mode inquiétante. Le nombre de consultations en chirurgie esthétique pour ressembler aux photos filtrées explose.

Beaucoup de personnes sont devenues accrocs aux réseaux sociaux et publient, très régulièrement, des selfies d’eux même une, voir plusieurs fois par jour. L’arrivée de filtres en réalité augmentée et d’applications permettant d’embellir son visage en quelques clics sur des réseaux sociaux somme Snapchat, Instagram ou plus récemment Facebook a multiplié le nombre d’autoportraits. Ces filtres sont, depuis quelques mois, à l’origine d’une inquiétante explosion du nombre de consultations auprès de chirurgiens esthétiques de personnes voulant ressembler… à leurs selfies filtrés.

Filtres Snapchat réalité augmentée chirurgie esthétique

Filtres en réalité augmentée : troubles dans le rapport au corps

Des chirurgiens esthétiques américains ont signé une tribune dans la revue spécialisée en chirurgie plastique JAMA, attirant l’attention sur une nouvelle mode inquiétante. Selon eux, le nombre de consultations pour ressembler aux photos filtrées sur les réseaux sociaux a explosé. Auparavant, les chirurgiens recevaient en consultation des personnes qui venaient avec la photo d’une célébrité. Désormais, elles viennent avec une photo filtrée en réalité augmentée demandant à ressembler à cette image.

Filtres réalité augmentée chirurgie esthétique

Teint et texture de peau sans aucun défaut, nez et sourcils redessinés, visage symétrique, yeux agrandis, dents blanches, etc. telles sont les modifications apportées par ces filtres en réalité augmentée. L’image de ces personnes véhiculée sur les réseaux sociaux à travers de ces selfies retouchés est donc totalement fausse. La réalité de leur visage est évidemment nettement moins parfaite et génère une frustration et une image erronée de leur personne et surtout des troubles dans leur rapport au corps.

Filtres d’embellissement : une apparence impossible à obtenir

Hors, selon les chirurgiens esthétiques, l’apparence obtenue par ces filtres est impossible à obtenir avec la chirurgie esthétique. Un message pourtant difficile à faire passer auprès des personnes qui viennent en consultation avec leur photo filtrée. D’après les professionnels, un visage symétrique est impossible à obtenir tout comme les effets de peau lisse. Cependant, beaucoup de personnes qui viennent en consultation chez un chirurgien esthétique refusent d’accepter ce fait et certains n’hésitent pas à se tourner vers des praticiens moins regardants sur l’étique pour espérer ressembler à leur photo filtrée.

Filtres Snapchat chirurgie esthétique

Les chirurgiens esthétiques confrontés à ces demandes doivent alors souvent se changer en psychologues pour expliquer premièrement que ce que demande la personne est impossible à obtenir et ensuite lui faire accepter son corps et la valoriser pour qu’elle se trouve belle. Un exercice pas toujours évident, d’autant plus que les adolescents d’aujourd’hui passent beaucoup de temps sur les réseaux sociaux et que la pression normative est souvent très forte sur ces adolescents. Une nouvelle mode particulièrement inquiétante car ces filtres peuvent véritablement générer des troubles dans le rapport au corps qui, s’ils deviennent trop importants, ne peuvent être réglés qu’avec la psychologie ou la psychiatrie.

Sources & crédits Source : Revue Jama - Crédit : https://jamanetwork.com/journals/jamafacialplasticsurgery/article-abstract/2688763

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *