in

Les dessous de l’économie des deepfake porn 

Deepfake porn, ces vidéos pornographiques qui transposent les visages d‘une autre personne à celle des acteurs d'une vidéo (même en VR porn).

Le deepfake porn est de plus en plus accessible grâce à l'intelligence artificielle. Des personnes malintentionnées n'hésitent pas à utiliser des logiciels permettant de remplacer illicitement un visage par un autre dans une vidéo porno. Les célébrités sont les principales victimes de cette pratique controversée, car elles attirent plus de lecteurs.

Comment sont créés les deepfakes porn ?

Les deepfakes porn existent depuis de nombreuses années. L'IA les rend juste plus faciles et plus lucratifs. Les auteurs prennent des vidéos pornographiques existantes et les modifient numériquement. Ils remplacent le visage de l'actrice de leur choix par celui d'une célébrité.

Il est avéré que ces personnes malhonnêtes récoltent environ 5 euros par visiteur. Elles leur permettent alors de télécharger des milliers de clips pornos. 96 % de ces femmes n'ont pas consenti à la création de ces vidéos fakes.

Il faut savoir que ces deepfakes porn ont boosté le trafic de recherche sur . Selon les analyses, les sites web qui en proposent enregistrent plus de 17 millions de visiteurs par mois. Notez qu'il n'y a pas que ces célébrités qui en paient les frais, car de plus en plus de particuliers en sont aussi victimes. Ce sont toutefois les femmes, notamment celles très suivies sur les réseaux sociaux, qui sont ciblées.

Quelles sont les mesures prises par Google pour lutter contre ces deepfakes porn ?

Les deepfakes porn sont des créations illicites qui détruisent la vie des femmes qui en sont victimes. Google a donc fini par prendre position contre cette pratique.

Le géant des recherches supprime ces vidéos à la demande des victimes. Il agit même dès qu'il en apprend l'existence en les supprimant directement. Google ne fait pas que supprimer ce type de contenus, il va même jusqu'à fermer les serveurs liés.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.