Deep Inside paranoïa
in ,

Le jeu Deep Inside a rendu véritablement fou certains de ses testeurs

advertisement

Un studio travaillant sur Deep Inside, un jeu en réalité virtuelle, a du arrêter le développement de celui-ci après que des testeurs aient développé certains signes de folie.

Voici une histoire peu banale qui montre tout le potentiel immersif de la réalité virtuelle sur le cerveau. « Master Piece », un studio suédois qui travaillait sur un jeu en réalité virtuelle, a été contraint de stopper son développement après que des cas de paranoïa aient été détectés dans la petite ville de Vänersborg auprès de différentes personnes ayant testé le jeu. Des psychiatres étudient les mécanismes du jeu pouvant conduire à cette forme de folie auprès de personnes ayant des prédispositions.

Deep Inside folie

Deep Inside serait à l’origine de différents cas de folie

Le studio « Master Piece » travaillait depuis plusieurs mois sur un jeu de type puzzle en réalité virtuelle appelé « Deep Inside ». Le jeu consiste à prendre le contrôle mental profond de l’intelligence artificielle de robots ennemis afin des les amener à s’autodétruire. Il faut, pour cela, résoudre rapidement des énigmes et puzzles afin d’entrer dans le moi profond de l’intelligence artificielle et l’amener à s’autodétruire. Il faut réagir rapidement car, lorsque votre Moi s’introduit dans l’IA d’un ennemi, votre propre cerveau se retrouve sans contrôle et est vulnérable aux attaques ennemies.

Evidemment, la difficulté des énigmes et puzzles de Deep Inside va crescendo. Un concept original pour ce petit jeu VR sans grande prétention sauf que celui-ci a eu des effets secondaires très curieux. Il a en effet été constaté que différentes personnes ayant testé la toute première version du jeu (en dehors du groupe de développeurs) avaient, par la suite, développé des symptômes comme par exemple une méfiance exagérée, une tendance au secret, un orgueil démesuré, un autoritarisme tyrannique, etc. puis les symptômes sont devenus plus sérieux et inquiétants.

advertisement

Deep Inside psychiatre

Plusieurs cas de paranoïa avec Deep Inside en réalité virtuelle

C’est Mark Dussendolf, un psychiatre de la ville de Vänersborg, qui a attiré l’attention des autorités. Le médecin avait effectivement reçu en consultation 3 patients amenés par des proches montrant des signes clairs de paranoïa. Tous les 3 avaient testé le jeu Deep Inside. Il a alors contacté ses confrères de la ville de 56.000 habitants pour savoir s’ils avaient été confrontés à des cas similaires. Bingo, 7 autres cas ont été reportés. Mark Dussendolf a alors contacté les autorités de la ville et celles-ci ont exigé, par arrêté municipal, l’arrêt de la production de Deep Inside et la remise des documents de travail aux autorités.

Le jeu Deep Inside, fonctionnant sur Oculus Go et Gear VR a été envoyé à des psychiatres experts de Stockholm pour voir si celui-ci était responsable des cas de paranoïa. Un groupe de scientifiques se sont donc réunis pour répondre à cette question et comprendre les mécanismes du jeu responsable de l’apparition de paranoïa. Mauvaise idée puisqu’après plusieurs jours, les psychiatres ont, eux-aussi, développé une forme de folie et l’étude s’est terminée en joyeux bazar avec les 8 psychiatres internés pour troubles sévères. Une copie pirate du jeu Deep Inside circule toutefois sur le Deep Web. Vous pouvez la télécharger gratuitement à vos risques et périls ici.

advertisement

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
pokémon go pikachu shiny casquette sacha

Pokémon Go : comment capturer Pikachu Shiny avec casquette de Sacha

Game of Thrones VR

Game of Thrones : une expérience en réalité virtuelle en développement