Accueil / Casque / Daqri, c’est fini : le fabricant de casques AR met la clé sous la porte

Daqri, c’est fini : le fabricant de casques AR met la clé sous la porte

Daqri

Daqri a fermé son siège social, licencie des employés et vend ses actifs en prévision d’une fermeture.

Coup dur pour l’entreprise américaine Daqri. La société spécialiste de la réalité augmentée a indiqué à ses clients qu’elle cherchait à vendre ses actifs. Elle fermera également ses plateformes, notamment de cloud, avant fin septembre. Le média TechRunch a obtenu l’information grâce à un e-mail. 

Daqri au tapis : une nouvelle boîte de réalité augmentée ferme ses portes

Le siège social de Daqri, à Los Angeles, est actuellement classé “disponible” par la société immobilière Newmark Knight Frank. Malheureusement, la fermeture de Daqri n’est que la plus récente parmi les jeunes entreprises de réalité augmentée.

Plus tôt cette année, Osterhout Design Group a cédé ses brevets de lunettes intelligentes AR après que des pourparlers d’acquisition avec Magic Leap, Facebook et d’autres sociétés aient été bloqués. Meta, une startup de micro-casques AR qui a levé 73 millions de dollars auprès de plusieurs sociétés, dont Tencent, a également vendu ses actifs plus tôt cette année après à cause d’un manque de liquidités.

En plus du financement, la difficulté à former les salariés à l’utilisation de la technologie AR serait une autre des raisons de cet échec, selon une source de TechCrunch. 

Daqri n’aura pas réussi à jouer dans la même cour que les deux mastodontes Microsoft et Apple. Une chose est sûre : de mois en mois, le terrain se libère pour les deux groupes. Le média Techrunch a bien essayé de contacter les dirigeants de Daqri, en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *