Accueil / Applications et logiciels / Réalité augmentée / Le créateur d’Oculus prépare un casque de réalité augmentée pour l’armée

Le créateur d’Oculus prépare un casque de réalité augmentée pour l’armée

oculus facebook palmer luckey anduril réalité augmentée soldats

Après avoir créé et vendu l’Oculus Rift à Facebook, Palmer Luckey a un nouveau projet : un casque de réalité augmentée conçu pour les soldats américains sur le champ de bataille. L’entreprise Anduril, fondée par Luckey, développe actuellement un logiciel AR permettant aux militaires de recevoir des informations en temps réel pendant les opérations…

En 2017, le fondateur d’Oculus, Palmer Luckey, quittait Facebook pour fonder une nouvelle entreprise spécialisée dans les technologies militaires : Anduril Industries. Jusqu’à présent, cette entreprise s’est concentrée sur la création de logiciels d’intelligence artificielle, de drones autonomes et de systèmes de détection de menace automatisés.

Cependant, une interview accordée à Business Insider révèle que Palmer Luckey revient à ses premières amours et développe actuellement un logiciel de réalité augmentée conçu pour assister les soldats sur le champ de bataille. Dans cet entretien, le co-fondateur et CEO d’Anduril, Brian Schimpf, évoque ce logiciel en dévoilant ses fonctionnalités.

Après l’Oculus Rift et les jeux vidéo, place à la vraie guerre pour Palmer Luckey

Les soldats pourraient par exemple profiter de fonctionnalités de diagnostics et de détection de menace, avec notamment des alertes en cas de coups de feu ou des indications pour se mettre à couvert rapidement. En d’autres termes, ” chaque soldat profiterait des informations dont il a besoin en une milliseconde “. Un système similaire à celui proposé à l’US Army par Microsoft avec son HoloLens.

Pour l’heure, toutefois, Anduril ne prévoit pas de fabriquer elle-même ce casque de réalité augmentée. La firme se concentre pour l’instant sur la meilleure façon de présenter les informations en provenance d’une multitude de sources de façon intelligible et rapide pour permettre aux soldats de réagir promptement. Toutefois, comme l’explique Brian Schimpf, il s’agit d’un projet à très long terme et la firme pourrait très bien décider de fabriquer le casque par la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *