Corée du sud dépression
in

Corée du sud : les jeux et logiciels VR pour lutter contre la dépression

Le ministère sud-coréen des TIC a déclaré jeudi que le pays prévoyait d’investir près de 26,2 millions de dollars au cours des trois prochaines années. Ces fonds serviront pour la recherche de méthodes de traitement numérique de la dépression. La Corée du sud veut trouver de nouvelles façons pour traiter et prévenir les troubles de santé mentale.

En 2019, le nombre de patients souffrant de dépression en Corée du Sud a atteint 790 000. Ce chiffre a connu une hausse de 5,9 % par rapport à l’année précédente. Il est fort probable que ce nombre augmente en raison de la pandémie qui restreint les activités sociales.

Le recours aux méthodes de traitement numériques est une alternative envisagée. Celles-ci peuvent représenter une alternative possible pour le traitement et la prévention de la dépression. Il en est de même pour les troubles de santé mentale sans soins physiques directs.

Corée du sud dépression

Cela inclut les jeux et les logiciels de réalité virtuelle. Le ministère des Sciences et des TIC de la Corée du sud a déclaré avoir affecté 14 milliards de wons jusqu’en 2024 au programme de recherche. L’agence de presse Yonhap rapporte que le secteur privé investira 14,9 milliards de wons.

Une recherche de service fournissant des mesures préventives contre la dépression en Corée du sud

La recherche vise à développer un service numérique. L’objectif est de fournir des diagnostics de dépression personnalisé. Ceux-ci seront basés sur la collecte et l’analyse en temps réel des données des utilisateurs. Elle a aussi pour objectif de créer un service qui fournit des mesures préventives contre la maladie en utilisant des smartphones et d’autres appareils mobiles.

Des experts dans divers domaines, de l’intelligence artificielle à la santé mentale, participeront à la recherche. Kim Hyung-sook, professeur de sciences cognitives à l’Université Hanyang sera présent. Naver Cloud participera également au programme de construction d’une infrastructure cloud pour les plateformes numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *