in

Comment les casques VR crééent le fitness virtuel

Le groupe Pure group Pure Fitness a annoncé compter vouloir utiliser la réalité virtuelle dans le cadre de ses programmes de Fitness… et il n’est pas le premier à le faire. Retour sur un marché naissant.

La réalité virtuelle pour le fitness virtuel

Si la réalité virtuelle est en grande partie associée (et à raison) au jeu vidéo, d’autres secteurs se sont emparés d’elle, avec succès. Un d’entre eux est celui du fitness. Un des premiers exemples d’exploitation de réalité virtuelle sont ces vélos d’appartement reliés à un écran qui modélise un paysage en 3d dans lequel le cycliste avance en fonction de ses coups de pédales. Le concept avait été poussé plus loin par Widerun, qui associait un oculus rift et des capteurs de mouvement sur le vélo pour une expérience totalement immersive dans des endroits existants (de San Francisco à la Muraille de Chine). Des fonctions qui ne sont pas seulement ludiques: « Coupler l’exercice à la réalité virtuelle rend l’expérience plus agréable et distrait le participant de la douleur et des efforts » selon Daniel Mestrer du CNRS.

Personnellement, j’imagine déjà une application de fitness virtuel dans laquelle le joueur est poursuivi par une horde de zombies véloces ou de hells angels. De quoi faire exploser tous les records de vitesse personnels…

On notera également Runtastic, connu pour ses montres et ses applications de fitness, qui développe en ce moment un programme de fitness pour casque de réalité virtuelle. Dans ces derniers, le participant suit l’entraînement d’un coach virtuel dans un monde qui l’est tout autant… bien plus motivant que les vidéos préenregistrées. Avec l’explosion de la fréquentation des salles de sport/fitness/yoga, et les progrès de la réalité virtuelle, le marché du fitness virtuel se développera à toute allure.

https://www.youtube.com/watch?v=NBPxkPwk8pQ

Le sport en jouant

Mais les plaisirs du sport autre partent que dans une cave mal allumée ou une salle de sport bondée tend aussi les bras aux joueurs de tout poil. Les accessoires afin de faire bouger le joueur étaient apparus et avaient rencontré un succès mitigé (wiimote par exemple), bien loin du rêve envoyé par les développeurs. Mais avec des objets comme le cyberith et le virtuix omni, qui forcent le joueur à marcher et courir pour que leurs personnages fassent de même, les joueurs de GTA, Counter Strike ou Skyrim vont devoir beaucoup bouger s’ils veulent continuer leurs longues séances de jeu plusieurs fois par semaine.

On pourra aussi citer le 3DRudder, encore en cours de développement, qui utilise les jambes du joueur pour naviguer dans un espace en 3 dimensions. Les casques VR ne vont donc pas mobiliser que nos yeux… mais aussi notre corps.

source

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.