Blockchain et AR
in

La Blockchain, une innovation prometteuse qui attire le secteur de la réalité augmentée

En tête des tendances technologiques du moment figurent la Blockchain et la réalité augmentée (AR). Cette dernière est une expérience 3D interactive combinant une vue du monde réel avec des éléments générés par ordinateur. Avec le temps, l’engouement pour cette innovation est grandissant. Ainsi, on estime que bientôt, elle sera plus accessible dans le monde entier.

L’application mobile Pokemon Go lancée en 2016 est probablement la technologie AR la plus célèbre. Dans le jeu, les joueurs localisent et capturent des personnages Pokemon qui apparaissent dans le monde réel – sur votre trottoir, dans une fontaine, et même dans votre propre salle de bain. La Blockchain, une autre technologie, a le vent en poupe depuis 2018. A priori, ces deux types d’innovations n’ont pas de rapport direct. Mais ces dernières années, de nombreuses entreprises ont su les marier.

La Blockchain, une technologie aux nombreux atouts

La Blockchain, aussi appelée chaîne de blocs, est une technologie sous-jacente à la monnaie cryptographique Bitcoin. Elle constitue un type spécifique de base de données. Elle est très différente de la base de données traditionnelle par la façon dont elle stocke les informations. En effet, la Blockchain enregistre les données dans des blocs qui sont ensuite enchainés. Au fur et à mesure que de nouvelles données arrivent, un nouveau bloc stocke celles-ci.

Dans le cas de Bitcoin, la Blockchain est utilisée de manière décentralisée afin qu’aucun groupe n’ait le contrôle. Tous les utilisateurs ont collectivement le contrôle. Les Blockchains décentralisées sont immuables. Cela signifie que les données saisies sont irréversibles. Pour les monnaies cryptées, les transactions sont enregistrées en permanence et visibles pour tout le monde. La Blockchain permet de transférer des actifs, s’assurer de la traçabilité d’un produit et exécuter automatiquement des smart contracts.

La Blockchain pour assurer l’authenticité de l’actif AR vendu

Imaginez un univers dans lequel les Pokémon que vous collectez sont vraiment uniques. Chacun d’eux aura ses propre capacités et caractéristiques distinctes. Vous chasserez et échangerez des Pokémon rares. Ceux-ci pourraient potentiellement être vendus ou échangés. La clé de ce paradigme est la technologie Blockchain. À travers cette dernière, les utilisateurs pourront vérifier l’authenticité de l’actif numérique vendu.

Un exemple en est Cappasity, un écosystème AR/VR décentralisé pour l’échange de contenu 3D. Cappasity permet des expériences d’achat immersives. Il vise à résoudre le problème de l’achat d’objets 3D réels basés sur des images 2D sur un site Web. Ici, le rôle de Blockchain est d’aider les créateurs de contenu 3D à produire, louer et vendre du contenu AR/VR via le marché Cappasity. Chaque actif se voit attribuer un code d’identification unique. Ce moyen préviendra la violation du droit d’auteur.

Une innovation pour protéger la propriété intellectuelle

Aujourd’hui, il est devenu un jeu d’enfant de copier une photo numérique que vous avez trouvée sur Internet. Il est souvent difficile de déterminer si une photo numérique est l’original ou simplement une version copiée. Blockchain fournit un moyen de protéger la propriété intellectuelle. Elle permet aux développeurs de créer des actifs numériques uniques ne pouvant pas être répliqués.

Le jeu CryptoKitties en est l’exemple. Dans ce divertissement, les joueurs ont pu créer et vendre des CryptoKitties uniques en ayant recours au réseau blockchain Ethereum. Pour les créateurs d’actifs numériques en VR et AR, la blockchain offre la possibilité de donner aux objets virtuels des propriétés uniques.

La Blockchain intéresse de plus en plus les entreprises basées sur la technologie AR

Beaucoup d’entreprises concentrées sur la technologie AR et VR étudient des moyens d’exploiter la technologie blockchain pour donner aux objets et aux actifs virtuels des propriétés et une valeur unique. Certains, comme Verses et Arcona, expérimentent la fusion de la technologie AR et blockchain pour vendre des biens immobiliers virtuels. D’autres, comme Lampix, travaillent sur l’utilisation de la vision par ordinateur et de l’AR ainsi que de la technologie blockchain pour suivre les données virtuellement représentées entre les utilisateurs et les entreprises comme les cafés, les bars et les restaurants.

En ce qui concerne les entreprises impliquées dans l’AR, Facebook travaille sur son propre projet de blockchain. Amazon a pris une longueur d’avance. Il a offert son soutien aux entreprises intéressées par les solutions Blockchain. En parallèle, les entreprises d’AR commencent à déployer leurs clouds AR. Lorsque ces deux technologies convergeront, il est tout à fait concevable que nous soyons dans une économie mondiale d’expériences de contenu immersives.

Quelques projets AR embarquant la technologie Blockchain

Le lien subtil entre Blockchain et AR saisi par de nombreuses sociétés, des projets combinant ces deux innovations ont vu le jour. Voici quelques-uns d’entre eux.

OVR

OVR est un écosystème alimenté par la réalité augmentée et la blockchain Ethereum. Il fournit aux utilisateurs, aux investisseurs et aux entreprises des outils pour créer leur propre réalité augmentée interactive dans le monde réel.

Blockchain AR

C’est l’infrastructure décentralisée pour le web spatial, fusionnant le monde physique et virtuel à travers la réalité augmentée, créant une nouvelle dimension où tout est possible.

Vibehub

VibeHub est l’une des premières plateformes de marché virtuelles et de réalité augmentée basées sur la Blockchain. Elle se concentre sur la possibilité de faire de la VR interactive. Grâce à sa technologie, elle crée des hologrammes d’enseignants, d’artistes, de musiciens et de comédiens. Elles diffusent ces hologrammes dans un cadre de réalité virtuelle.

Reality Clash

Reality Clash est un jeu en AR où vous participez à des batailles dans des environnements virtuels uniques. C’est un jeu de tir AR mobile qui intègre la blockchain, les cryptomonnaies et la technologie de géocartographie dans l’expérience de jeu qu’il offre. Le rôle de la blockchain ? En tant que registre intelligent et décentralisé, il se met constamment et instantanément à jour n’importe où et à tout moment. Il garantit que la propriété des éléments numériques par les joueurs est significative et que ces éléments sont limités en nombre et non reproduits ailleurs. Et, bien entendu, en plus de soutenir Reality Clash, la blockchain constitue le récit du jeu.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
SONY

Sony : tout ce qu’il faut savoir sur le géant japonais

DigiLens guide d'ondes

DigiLens pourrait rendre les lunettes XR plus légères et moins chères