in , , , ,

3DRudder – Piloter sans les mains à Laval Virtual

3drudder laval virtual

Alors que nous utilisons exclusivement nos mains pour jouer aux jeux vidéo et utiliser nos ordinateurs, 3DRudder propose de jouer… avec nos propres pieds. Une idée moins farfelue qu’elle n’y parait.

Le 3DRudder, une autre manière de piloter

Architecte de formation, c’est alors qu’il travaillait sur du dessin 3D que Valerio Bonora s’est fait la réflexion suivante « on utilise nos mains pour tout. Chaque jour, je poussais des dizaines de kilomètres avec sa souris. Je me suis dit qu’il y avait un moyen de changer ça ».

Laval Virtual 3drunner
Valerio Bonora nous explique le fonctionnement du 3DRudder

Ses amis et lui ont alors l’idée de développer une « manette pour pieds ». Il se présente sous la forme d’un disque de moins de 37 de diamètre et de deux kilos. Le joueur pose ses pieds sur le disque et pilote, dans le cas présent, un hélicoptère chargé d’abattre plusieurs chars. On appuie vers l’avant pour accélérer, on fait tourner le disque pour changer de direction… Si les premières minutes sont une vraie purge (votre serviteur, après avoir abattu deux chars, s’est lamentablement écrasé contre un arbre isolé), on prend vite le coup de main (ou de pied dans le cas présent). « Hier, un professionnel du pilotage de drone en vue immergée a testé l’appareil, il s’est retrouvé avec ça et c’était beau à voir, il a vraiment pris son pied. Il y a une niche dans les marchés parallèles. « 

 » Le jeu vidéo n’est pas naturel, car la majorité du temps, on se déplace dans la direction de notre regard. Or, dans la vraie vie, le haut et le bas du corps sont indépendants. «  continue Valerio Bonora. En effet, le 3DRudder permet de piloter tout en laissant les mains libres au joueur, là où ce dernier devrait normalement gérer une dizaine de boutons, qu’ils soient de clavier ou de manette pour diriger l’hélicoptère. Le disque obéit en plus à une logique naturelle: celle d’utiliser nos pieds pour gérer le déplacement, nos yeux pour la vision et nos mains pour la manipulation d’objets.

téléchargement
Les pieds sont de retour !

Le disque est reconnu comme une manette par l’ordinateur, et ne demande pas l’installation d’une nuée de programmes lourds pour fonctionner sur n’importe quel ordinateur. Étant donné les morphologies très diverses des joueurs et joueuses, il sera possible d’enregistrer plusieurs configurations (sensibilité du disque) pour plusieurs utilisateurs.

N’étant pas des développeurs, l’équipe de 3DRudder utilise les jeux et applications sortis sur Oculus Rift. L’intérêt du 3DRudder  est en effet la combinaison avec le casque de réalité virtuelle, même s’il peut être utilisé sans.

Des utilisations multiples

Avec deux prix remportés aux CES et à Virtual Laval 2015, 3DRudder a pu bénéficier de plus de visibilité et d’aide, en partie grâce à la French Tech  » Ils ont financé le local et le stand d’exposition, ça aurait été très dur sans eux ».

Laval Virtual 3drunner

S’il est possible de précommander le 3DRudder , il ne sera pas disponible avant sa sortie officielle, qui devrait avoir lieu entre dans 9 mois et 1 an, le temps de passer à la phase d’industrialisation. Le prix annoncé est pour l’instant de 130 euros. Le prix d’une souris ou d’un clavier haut de gamme. Selon Valerio Bonora, les applications sont nombreuses: ceux travaillant sur des logiciels d’animation contre Maya ou  SketchUp gagneront un temps précieux à diviser l’activité de leur main, laissant aux pieds la navigation dans l’espace.

Laval Virtual 3drunner

Dans le domaine du jeu vidéo, le 3DRudder est également plein de promesses: l’un des problèmes des casques de réalité virtuelle est que l’écran occupe tout le champ de vision, rendant difficile l’utilisation du clavier, et donc l’utilisation des touches ZQSD pour se déplacer ou tourner sur soi-même. Le plus prometteur reste toutefois pour les simulations de surf ou de skateboard : dans ces cas là, le 3DRudder apportera un vrai plus, puisqu’on pilotera effectivement avec nos pieds. Tous ceux ayant joué à Tony Hawk Pro Skater sur ordinateur sans manette sauront de quoi je parle.

Reste à savoir si le 3DRudder  arrivera à faire son trou : jusqu’ici, les joueurs se contentent très bien d’une manette, et il reste encore à voir s’ils accepteront de changer leurs habitudes et de passer à la caisse pour piloter avec leurs pieds. Voilà en tout cas une alternative économique et aisément transportable au Cyberith.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.