Accueil / Applications et logiciels / CARTON: un Cardboard à fabriquer soi-même pour la réalité augmentée
Lunettes de réalité augmentée CARTON

CARTON: un Cardboard à fabriquer soi-même pour la réalité augmentée

Tout le monde connait les Google Cardboard en carton pour la réalité virtuelle. Des chercheurs canadiens ont mis au point un ingénieux système en carton, à réaliser soi-même, pour quelques euros, afin de profiter de la réalité augmentée avec son smartphone. L’appareil, baptisé CARTON, peut être fabriqué par tous et ne nécessite qu’un peu de matériaux et bricolage… pour un résultat étonnant !

Les lunettes de réalité augmentée coûtent cher, trop cher même pour la majorité des personnes. Il faut compter environ 3.000 dollars pour acquérir les lunettes Hololens de Microsoft. En attendant la sortie de casques ou de lunettes meilleur marché, une équipe de chercheurs proposent gratuitement et en libre accès des plans pour concevoir soi-même, le CARTON, ces lunettes de réalité augmentée maison sur le modèle du Google Cardboard pour la réalité virtuelle. Explications, plan et tutoriel pour fabriquer ses propres lunettes de réalité augmentée CARTON.

Plans lunettes réalité augmentée CARTON

CARTON : des lunettes de réalité augmentée très bon marché

Pour réaliser soi-même des lunettes de réalité augmentée CARTON, il faut un peu de matériel facile à obtenir. Du carton, une éponge, du ruban adhésif, du plastique transparent, un miroir, des élastique et un peu de sens du bricolage. Bien évidemment, un smartphone doté de capteurs de mouvement est aussi indispensable. Il suffira ensuite, de télécharger des applications en réalité augmentée afin de profiter d’expériences de réalité augmentée, de moindre qualité qu’avec des lunettes Hololens mais tout à fait correctes pour découvrir la technologie.

L’équipe de chercheurs canadiens à la base du projet ont utilisent le principe de « la technique du fantôme de Pepper » bien connu des magiciens pour visualiser du contenu en réalité augmentée. Cette technique permet de refléter, sur le plastique transparent, le contenu du smartphone, superposant celui-ci à l’environnement de l’utilisateur. Le projet reste encore assez artisanal mais fonctionne parfaitement. Monsieur Gouin-Vallerand, qui a participé au projet, explique : « Nous sommes encore en train d’améliorer l’appareil, de le rendre plus confortable et plus durable. Mais on a déjà quelque chose qui permettrait de faire un déploiement à grande échelle et de tester la technologie sur un grand groupe de personnes ».

Carton lunettes de réalité augmentée Cardboard

Les lunettes CARTON pourraient devenir les Google Cardboard de la réalité augmentée

L’équipe de chercheurs canadiens a décidé de faire profiter le plus grand nombre de leur découverte et ont mis leurs plans en open source sans demander de droits. Aucune commercialisation ne sera faite par l’équipe des lunettes de réalité augmentée CARTON mais il est possible, pour tous, d’accéder aux plans et de concevoir ses propres lunettes. Les plans et les instructions de découpe et de montage sont disponible gratuitement ici.

Les chercheurs ne proposent pas uniquement leurs plans mais expliquent aussi le principe de fonctionnement de l’appareil. Chacun est libre d’y apporter des modifications et des améliorations, le projet étant Open Source. Particulièrement ingénieux, le système pourrait devenir donc, dans un futur proche, l’équivalent du Google Cardboard pour la réalité augmentée. Nul doute que le CARTON rencontrera, lui-aussi un grand succès tel que celui rencontré par son homologue pour la réalité virtuelle tant la réalité augmentée fascine et intéresse de nombreuses personnes. Beaucoup de grands noms de la technologie, comme par exemple Apple, Microsoft ou Niantic, pensent d’ailleurs que la réalité augmentée a un potentiel supérieur à celui de la réalité virtuelle dans le futur.

Plans lunettes de réalité augmentée CARTON

Tutoriel pour réaliser ses propres lunettes de réalité augmentée

Selon l’équipe canadienne, concevoir ses lunettes de réalité augmentée CARTON n’est pas très difficile. Il suffit d’imprimer les deux feuilles de plan et de les coller sur du carton. L’étape suivante est un peu fastidieuse car elle exige de longs moments de découpage précis mais rien de bien difficile en soi. Il ne restera ensuite au bricoleur qu’à réaliser l’assemblage avec un peu de ruban adhésif et d’ajustement des découpes. Vous pouvez voir une vidéo accélérée de ces étapes ci-dessous.

A noter toutefois que le résultat est assez peu inesthétique mais fonctionne très bien. Pour les férus de design, il est cependant possible, à l’image du Google Cardboard, de personnaliser sa création. Un peu de peinture, des stickers ou bien encore l’ajout d’éléments peuvent effectivement modifier de façon notable l’aspect fini des lunettes de réalité augmentée. Le CARTON reste toutefois assez fragile et nécessite de la délicatesse au moment de sa manipulation.

CARTON offre un domaine des possibles à découvrir

Le fait de pouvoir démocratiser la réalité augmentée avec CARTON pourrait accélérer de beaucoup l’apparition de nouvelles applications. Pour le moment, les seules applications en réalité augmentée disponibles avec des lunettes se trouvent auprès des lunettes Hololens de Microsoft qui sont, avant tout, réservées aux professionnels et aux développeurs. En rendant la technologie accessible à tous, nul doute que de nombreuses applications verront le jour. Des possibilités nouvelles risquent d’être découverte ampliant ainsi le champ des possibles pour la réalité augmentée. Au tout début de la réalité virtuelle, en dehors des jeux vidéo, peu d’applications dans d’autres domaines étaient alors imaginées. Désormais, la réalité virtuelle trouve des applications dans un très grand nombre de domaines très différents. Gageons que la réalité augmentée saura, elle-aussi, nous offrir de nombreuses agréables surprises.

Ce développement apportera, lui-aussi sans doute, son lot de questions et de craintes. Le chercheur Gouin-Vallerant se pose par exemple la question du côté pervers de la multiplication des informations apportées à notre environnement : « On ne connaît pas encore les impacts au point de vue coginitif. Par exemple, est-ce que ça va nous amener à faire plus d’erreurs dans notre tâche, parce que notre champ de vision est constamment rempli d’informations ? ».

Sources & crédits Source : Document en Open Source déposé par les chercheurs canadiens - Crédit : http://r-libre.teluq.ca/1029/

A propos de Pierrick LABBE

Journaliste passionné de nouvelles techonologies. La réalité virtuelle et la réalité augmentée m'attirent tout particulièrement. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde de l'informatique dans les années à venir. Le champ des possibles de ces technologies est incroyable et reste à découvrir.

Send this to friend