Accueil / Ecosystème / Valve : les casques de réalité virtuelle liront bientôt vos émotions

Valve : les casques de réalité virtuelle liront bientôt vos émotions

valve casques vr émotions

Selon Valve, les casques de réalité virtuelle de prochaine génération pourraient être équipés de capteurs électroencéphalogrammes permettant de capturer des données sur l’activité cérébrale de l’utilisateur. Les jeux VR pourraient alors s’adapter aux émotions du joueur…

Alors qu’on espérait voir Valve présenter son propre casque VR lors de la GDC 2019, le créateur de Steam n’avait aucun produit à présenter. Cependant, le psychologue expérimental de Valve, Dr. Mike Ambinder, est monté sur la scène du GDC 2019 pour aborder le sujet captivant des interfaces cerveau-machine.

Les interfaces cerveau-machine ont pour but de transformer les signaux neuronaux en informations exploitables par un ordinateur. Dans le domaine du jeu vidéo, Ambinder estime que les ” BCI ” (brain-computer interfaces) pourraient notamment permettre de collecter des données physiologiques sur le joueur.

Grâce à ces données, l’ordinateur pourrait ainsi savoir si le joueur se sent plutôt triste, joyeux, frustré, ennuyé, concentré ou encore distrait. En bref, le jeu serait en mesure de détecter les émotions du joueur en temps réel… et de s’adapter en fonction.

On peut par exemple imaginer un jeu dont la difficulté s’adapte en fonction de l’état cognitif du joueur, ou dont l’intelligence artificielle adopte un comportement différent selon son humeur.

Reste à déterminer comment collecter ces données. Comme l’explique l’expert de Valve, à l’heure actuelle, au cours d’expériences scientifiques, les électroencéphalogrammes ont déjà permis de mesurer avec succès des éléments comme l’attention, l’apprentissage, la mémoire et l’intention.

Pour prendre ces mesures, il suffit de placer des électrodes à différents points du crâne de l’utilisateur afin de surveiller les fluctuations de tension des neurones de son cerveau. Simple comme bonjour, n’est-ce pas ?

Valve ; les prochains casques VR seront munis de capteurs EEG

Malheureusement, même si les ” EEG ” ne sont pas invasifs, la plupart des gens n’accepteront pas de porter un casque regroupant 35 électrodes sur leur tête pendant qu’ils jouent au PC ou à la XBox.nC’est la raison pour laquelle Ambinder estime que les casques VR / AR sont des appareils parfaits pour accueillir les interfaces cerveau-machine.

En effet, dans un futur proche, le psychologue prédit que les casques de réalité virtuelle et augmentée seront directement équipés de capteurs électroencéphalogrammes. Ces appareils étant déjà en contact permanent avec la source de l’activité cérébrale, il suffit d’y ajouter des capteurs EEG pour qu’ils soient en mesure de capturer les données. D’ailleurs, le casque VRginners XTAL à 5000 dollars embarque déjà de tels capteurs.

Cependant, toujours d’après Ambinder, les électroencéphalogrammes ne sont pas la meilleure solution pour capturer des données cérébrales. Pour cause, il est très difficile de récupérer les signaux de neurones à travers les cheveux, le crâne et le squelette.

Pour créer des jeux réellement immersifs et adaptables en temps réel, le spécialiste estime qu’il sera nécessaire de passer par des implants cérébraux… et vous, seriez-vous prêts à vous faire implanter une puce dans le cerveau pour pouvoir accéder à la réalité virtuelle ultime ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *