in , ,

UC-Glass, le casque VR chinois pour le gaming et le sexe

Une start-up chinoise se prépare à présenter un casque de réalité virtuelle sans fil avec des capteurs de mouvements, pour le gaming, bien sûr… mais aussi pour le sexe !

Bluetooth et interaction

Alors que la plupart des casques se concentrent sur un rendu visuel le plus parfait possible, UC-Glass se concentre lui sur l’intégration des mouvements. Son casque fonctionne comme un cardboard classique, c’est-à-dire qu’il fonctionnera en intégrant un smartphone pour faire office d’écran, les lentilles de l’appareil servant à créer l’effet d’immersion dans la vidéo diffusée sur l’écran du smartphone. UC-Glass annonce également une vision à 360 degrés.

Jusque là, le projet de la start-up chinois est assez classique, mais ce n’est pas terminé ! Le casque est fourni avec un contrôleur qu’on tient à la main munie de senseurs et capteurs qui mesurent l’accélération et les positions de l’utilisateur pour que tous ses mouvements soient intégrés dans les environnements virtuels. Un stick se trouvant sur le contrôleur peut également faire office de souris: un simple mouvement du pouce permet de faire bouger un curseur virtuel pour, par exemple, écrire un email sur un clavier virtuel.

« Les senseurs examinent les mouvements de la main du porteur et en fonction de son orientation ou de son accélération, comprennent ce que le joueur cherche à faire. »

UC-Glass et contrôleur

Le plus grand argument du casque, par rapport à l’Oculus et autres rivaux, c’est qu’il n’a pas besoin d’être branché: le casque bénéficie d’une connectivité Bluetooth avec son contrôleur, ce qui fait qu’on peut profiter de l’expérience absolument n’importe où.

Des applications gaming et sexuelles

L’équipe a déclaré que la technologie du casque serait open source, permettant aux développeurs de créer leurs propres applications. Parmi les développeurs, si les jeux vidéos sont présents (le contrôleur peut par exemple être une épée virtuelle), les milieux du fitness et du tourisme virtuel sont aussi intéressés… ainsi que ceux du sexe.

En effet, le monde du sexe et du porno a vite compris l’intérêt de la réalité virtuelle, et le contrôleur alloué au casque de UC-Glass permet une chose qui manque au sexe POV (les vidéos pornos dont la caméra prend le point de vue d’un des acteurs, ce qui, allié à l’Oculus Rift, fait croire au spectateur qu’il est en train de faire l’amour à la femme/l’homme sur l’écran): l’interaction. Avec le contrôleur qui retranscrit les mouvements de l’utilisateur et les bonnes applications, le partenaire virtuel pourrait s’adapter aux mouvements du joueur/de la joueuse. On reste toutefois dans la théorie. Le casque et son contrôleur devraient être vendus 200 dollars (185 euros) ensemble.

Afin d’optimiser ses algorithmes, la start-up a besoin de fonds, et compte lancer son projet sur Indiegogo, la célèbre plate forme de financement participatif. Ils espèrent récolter 200 000 dollars (185 000 euros) de cette manière. Le prix nécessaire pour que UC-Glass révolutionne le porno ?

source