in

Un roman a prédit le metaverse et l’hyperinflation il y a 30 ans

Snow Crash : Le roman qui a prédit le metaverse et l'hyperinflation il y a 30 ans

C’était au début des années 90. Internet venait d’être lancé et l’auteur de science-fiction Neal Stephenson imaginait déjà ce qui le remplacerait. Il écrivait alors « Snow Crash », un roman sur un royaume virtuel immersif accessible par des lunettes de réalité virtuelle, le metaverse.

Comme décrit dans le roman « Snow Crash », dans ce royaume virtuel, les utilisateurs ont des corps générés par ordinateur. Ils font du shopping, traînent avec des amis, assistent à des concerts et s’amusent. Neal Stephenson s’est demandé comment appeler cet univers fantastique. Un seul mot lui vint à l’esprit : « metaverse ». Et trois décennies plus tard, le metaverse de Stephenson est sur le point de devenir une réalité (virtuelle).

En effet, actuellement, les grandes entreprises comme Meta, Google et Microsoft travaillent dur pour le concevoir. Citibank, une banque d’importance mondiale, prévoit que d’ici 2030, le metaverse pourrait valoir 13 000 milliards de dollars et compter 5 milliards d’utilisateurs.

« Snow Crash » est sorti en librairie il y a 30 ans et s’est vendu à un million d’exemplaires rien qu’en Amérique du Nord. Il est surtout connu pour avoir prédit le metaverse. Dans le roman qui se déroule au début du 21e siècle, les États-Unis sont ravagés par l’hyperinflation. Les inégalités abondent, et un virus fait des ravages.

L’auteur de Snow Crash veut façonner le metaverse

L’auteur de Snow Crash veut façonner le metaverse

Trente ans après avoir anticipé l’avenir, Stephenson entend désormais le façonner. Avec le co-fondateur de la Bitcoin Foundation, Peter Vessenes, il a récemment lancé Lamina1. Cette start-up utilisera la technologie blockchain pour créer un « metaverse ouvert ».

Concernant sa vision pour Lamina 1, il a expliqué : « Nous projetons de créer une structure de contrats intelligents et d’autres utilitaires permettant à ceux qui souhaitent créer des applications metaverse de le faire plus facilement en premier lieu, puis d’être rémunérées si les gens apprécient et veulent payer pour les expériences qu’ils créent ». En outre, il a l’intention de créer lui-même certaines de ces expériences.

Neal Stephenson n’a pas révélé beaucoup de détails sur son projet. Mais il a déclaré que les expériences se dérouleraient dans l’univers de l’histoire « Snow Crash ». Il a souligné que, comme il l’avait imaginé pour la première fois dans « Snow Crash », le metaverse n’est ni dystopique ni utopique, mais il a « le potentiel d’être l’une ou l’autre».

Stephenson est peut-être l’un des auteurs de science-fiction les plus prémonitoires. Cependant, il ne prétend pas être en mesure de prédire ce qui se passera ensuite dans le metaverse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.