Pourquoi le confinement est le moment idéal pour adopter la VR

confinement pour la VR

Alors que les gens ne peuvent plus sortir de chez eux, ils cherchent des moyens pour s’évader malgré tout. La réalité virtuelle tombe à point nommé et semble être la solution idéale.

S’il y a bien une technologie qui profite du confinement imposé par la pandémie de Coronavirus, c’est la réalité virtuelle. Avec l’impossibilité de sortir de chez soi, de voyager ou de visiter une quelconque exposition, la VR apparaît comme une alternative salvatrice. Elle est également précieuse pour tous les événements annulés qui peuvent basculer vers le virtuel. Elle permet même aux sportifs de s’entraîner dans des conditions satisfaisantes. Il semble alors évident que la réalité virtuelle doit exploiter cette opportunité pour montrer tout ce dont elle est capable. Ainsi, plus d’entreprises, d’organismes, voire de particuliers, pourraient se laisser tenter pour l’adopter.

Nouveau !

Fort de son succès avec plus de 300 000 lecteurs par mois,
realite-virtuelle.com lance

La VR annoncée comme révolutionnaire depuis trop longtemps

En effet, le vif intérêt qui entoure cette technologie depuis sa création a fini par lasser. Cela fait maintenant des années qu’elle est annoncée comme la technologie du futur, sauf que les retours positifs ont tardé à être suffisamment convaincants. De ce fait, de nombreux acteurs de différentes industries l’ont mise de côté, sans trop lui accorder d’importance. Il faut tout de même reconnaître qu’il y a encore peu de temps, posséder une station de réalité virtuelle performante pouvait revenir très cher. Cela nécessite tout un ensemble de matériel souvent haut de gamme, à commencer par un PC gamer. En outre, la VR n’est pas étudiée pour les espaces restreints.

Pourtant, ces derniers temps, la réalité virtuelle a pris une autre dimension. Elle a enfin brisé ses chaînes et enfilé le costume de La technologie innovante du moment. Avant cela, il prenait la poussière, caché dans un vieux placard. Or, les causes sont multiples. Tout d’abord, l’arrivée de l’Oculus Quest, casque autonome aux performances raisonnables qui a offert une sensation de liberté particulièrement bienvenue. Son prix abordable et ses contenus à succès comme le jeu de rythme Beat Saber ont suffi à le propulser sur le devant de la scène. Enfin, la VR était devenue accessible. C’est ainsi que de nombreuses personnes ont pu se rendre compte de tout ce que peut apporter la réalité virtuelle. Loin des idées préconçues, elle n’est pas réservée aux joueurs acharnés et aux geeks.

hla home

Un succès majeur, et le reste devrait suivre

D’autre part, voyant la technologie se développer, s’améliorer et croître dans la bonne direction, des acteurs majeurs ont décidé d’apporter leur pierre à l’édifice. C’est le cas de Valve, papa de la licence Half-Life et de la plateforme Steam. Lorsqu’ils ont annoncé leur nouveau jeu Half-Life : Alyx, la déferlante de réactions positives a immédiatement suivi. Le même phénomène s’est produit à la sortie du jeu, avec des critiques enthousiastes faisant état du premier véritable titre AAA de la VR. Ce fut également un bon coup de pub pour la réalité virtuelle. Après tout, elle n’était peut-être pas si gadget que ça.

Aujourd’hui, avec le confinement les applications en VR se multiplient. C’est le moment idéal pour les entreprises de proposer de nouvelles expériences, mais aussi d’adapter leur business model aux nouvelles exigences d’un monde en perpétuel changement. C’est le moment pour reconnaître que les demandes sont différentes et que les gens attendent de vraies nouveautés. Avant de se retrouver avec 10 ans de retard, elles ont donc grand intérêt à prendre le train de la VR en marche pendant qu’il n’est pas encore bondé. En tout cas, les autres n’attendront pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via