Accueil / Ecosystème / La Chine veut censurer la VR pour lutter contre les Deepfakes

La Chine veut censurer la VR pour lutter contre les Deepfakes

chine vr censure

Le gouvernement chinois annonce de nouvelles mesures pour lutter contre les « Fake News » et les « DeepFakes ». Désormais, il sera strictement interdit de créer du contenu frauduleux à l’aide de l’intelligence artificielle ou de la réalité virtuelle…

Les régulateurs chinois de la Cyberspace Administration of China (CAC) viennent d’annoncer de nouvelles règles concernant les jeux vidéo et le contenu audio publié en ligne. À compter du 1er janvier 2020, la publication et la distribution de « Fake News » créé à l’aide de technologies comme la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle seront strictement interdites.

Par ailleurs, toute utilisation de l’intelligence artificielle ou de la réalité virtuelle devra être clairement signalée et mise en avant. Quiconque ne se pliera pas à ces règles sera considéré comme un criminel.

La Chine craint les dégâts causés par les DeepFakes

Le CAC s’étend particulièrement sur les problèmes potentiels causés par les « deepfakes » : ces vidéos ultra-réalistes créées à l’aide de l’IA pour faire dire ou faire n’importe quoi à une personne. Selon l’organisme, « les Deepfakes peuvent mettre en danger la sécurité nationale, la stabilité et l’ordre social, et enfreindre les droits des autres citoyens ».

En début d’année 2019, le gouvernement chinois avait d’ailleurs annoncé son intention de rendre la technologie deepfake totalement illégale. En septembre, une application nommée Zao et permettant d’échanger son visage avec celui d’une star grâce au deepfake avait été téléchargée par plusieurs millions de Chinois.

Le lien entre les deepfakes et la réalité virtuelle n’est pas clairement établi, mais il semble clair que la Chine préfère surveiller et contrôler le contenu produit avec toutes les nouvelles technologies pour éviter tout risque de dérives…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *