Accueil / Gaming / Pokemon Go / Pokémon GO – Comment obtenir un Pokémon parfait ?

Pokémon GO – Comment obtenir un Pokémon parfait ?

Pokémon GO comment obtenir un Pokémon parfait

Si la plupart des utilisateurs de Pokémon GO se contentent d’essayer de capturer un maximum de Pokémon différents, certains joueurs cherchent à obtenir les Pokémon les plus puissants, et à exploiter pleinement leur potentiel. Il s’agit là de la principale différence entre les simples collectionneurs et les véritables dresseurs. À travers ce guide, découvrez comment obtenir un Pokémon parfait.

Augmenter les points de combat d’un Pokémon

Pour augmenter la puissance d’un Pokémon, il faut augmenter son nombre de Points de Combats (PC). Les Points de Combat déterminent la force d’un Pokémon, mais également sa résistance pendant les combats d’arènes. Chaque Pokémon rencontré possède un nombre aléatoire de Points de Combat, compris entre 10 et un maximum propre à chaque espèce, limité en fonction du niveau de dresseur de l’utilisateur.

pokemon-go-pc-1

Pour augmenter les Points de Combat d’un Pokémon, une seule solution : le nourrir à l’aide de bonbons, obtenus en capturant des Pokémon de la même espèce. Pour nourrir un Pokémon, il suffit de presser l’icône de PokéBall en bas de l’écran, puis de choisir l’icône Pokémon. Sélectionnez ensuite le Pokémon de votre choix, et pressez le bouton Recharger. La recharge des Points de Combat nécessite des bonbons spécifiques à chaque espèce, mais également des Poussières Étoiles, obtenues en capturant n’importe quel Pokémon et en faisant éclore des œufs. 

Choisir les meilleurs Pokémon

Le nombre de bonbons et de Poussières Étoiles nécessaires pour la recharge augmente proportionnellement au nombre de Points de Combat du Pokémon. Chaque espèce de Pokémon possède un cap maximal de Points de Combat. Ce palier ne peut être atteint que par un dresseur de niveau 40, le niveau maximum. Avant le niveau 40, vos tentatives de recharge ne pourront aboutir, et le nombre de Points de Combat maximum du Pokémon sera restreint.

À titre indicatif, le Pokémon possédant le plus grand potentiel est le légendaire Mewtwo. Son cap maximal de Points de Combat est fixé à 4144,75. Il est suivi par Dracolosse, pouvant atteindre les 3500,06 PC. Le troisième Pokémon du podium est le petit chat rose Mew. 

Sans consulter la liste complète des statistiques de chaque Pokémon, vous pouvez aisément mesurer le potentiel d’une créature en la comparant avec vos autres Pokémon. Rendez-vous à nouveau sur la page Pokémon dans le menu PokéBall, et comparez la jauge PC de deux petits monstres, située au-dessus de leurs rendus 3D.

pokemon-go-comparatif-pc

Vous constaterez alors que deux jauges équitablement remplies ne correspondent pas au même nombre de Points de Combat. Il est donc important de se baser sur ce critère pour savoir si un Pokémon mérite d’être amélioré à grand renfort de bonbons. De manière générale, les Pokémon pouvant évoluer deux fois sont les plus puissants.

Vérifier les 3 IV d’un Pokémon

Chaque Pokémon possède trois IV (Individual Values). Ces valeurs individuelles sont l’Attaque, la Défense, et l’Endurance. L’Attaque détermine le nombre de dégats infligés par le Pokémon en combat. La Défense permet à un Pokémon de réduire les dégats qui lui sont infligés. Enfin, l’Endurance correspond au nombre de points de vie du Pokémon. Pour chaque Pokémon, ces trois valeurs sont comprises entre 0 et 15, et agissent comme des multiplicateurs pour définir la puissance du petit monstre.

Ces trois valeurs sont cachées, et ne peuvent être découvertes directement. Cependant, depuis la mise à jour Android 0.35.0 et iOS 1.5.0, la fonctionnalité « Évaluer » permet de recevoir des indices auprès des maîtres d’équipes. Pour e profiter, il suffit de se rendre dans la liste des Pokémon, de sélectionner le Pokémon à évaluer, d’ouvrir le menu hamburger et de sélectionner le bouton Évaluer.

roucarnage-iv

Le maître d’équipe va alors révéler plusieurs informations sur le Pokémon. Il décrétera tout d’abord si le Pokémon mérite d’être utilisé au combat, sans entrer dans les détails. Cette première évaluation dépend du niveau moyen des trois IV. Le maître dévoilera ensuite laquelle des trois statistiques est la plus élevée. Ensuite, il révélera si les statistiques sont basses ou élevées. Enfin, c’est la taille du Pokémon qui sera évaluée par rapport à la taille moyenne des représentants de son espèce.

Cette fonctionnalité permet de savoir si un Pokémon mérite ou non d’être évolué, mais ne permet pas d’obtenir d’informations chiffrées. Pour en savoir plus, le plus simple est d’utiliser un site web proposant ce service. Il en existe plusieurs. Les plus connus sont The Silph Road, Poke Assistant et Game Info.

Faire évoluer un Pokémon correctement

Pour faire évoluer un Pokémon, il suffit de se rendre dans la page Pokémon du menu PokéBall, et de sélectionner une créature. Sous le bouton Recharger, un autre bouton Faire évoluer est affiché pour les Pokémon capables d’évoluer. À côté de ce bouton, le nombre de bonbons nécessaire pour l’évolution est indiqué.

En règle générale, une évolution de niveau 1 nécessite 25 bonbons, tandis qu’une évolution de niveau 2 nécessite 50 bonbons. On trouve bien sûr quelques exceptions. La plus flagrante est celle de Magicarpe, qui requiert 400 bonbons pour évoluer en Léviator. Le nombre de bonbons nécessaire à l’évolution est d’ailleurs également un bon indicateur de puissance.

Obtenir 50 bonbons du même type est une tâche ardue. Chaque Pokémon capturé rapporte 3 bonbons de son espèce. De même, chaque Pokémon transféré au professeur rapporte un bonbon de son espèce. La meilleure façon d’obtenir de nombreux bonbons est de faire éclore des œufs. En effet, chaque œuf éclos rapporte un certain nombre de bonbons correspondant au Pokémon qu’il contient, proportionnel aux kilomètres nécessaires à l’éclosion. 

pokemon-go-evolution

Remplir la jauge de PC d’un Pokémon avant le faire évoluer

Le premier réflexe d’un joueur néophyte de Pokémon GO est de collecter le nombre exact de bonbons requis pour une évolution, et de s’empresser de faire évoluer le Pokémon correspondant. Or, cette précipitation est le meilleur moyen de gâcher littéralement des dizaines de bonbons.

Lorsqu’un Pokémon évolue, sa jauge de Point de Combat conserve le même niveau de remplissage. Cependant, le nombre de Points de Combat est multiplié par deux ! Il est donc indispensable de s’assurer que la jauge de Points de Combat est remplie au maximum, ou tout du moins à 80%, avant de faire évoluer une créature.

Le plus judicieux est d’attendre de capturer un Pokémon de niveau 1 dont la jauge de PC est entièrement remplie. Utilisez ensuite vos précieux bonbons pour faire évoluer ce spécimen. C’est le moyen le plus simple d’obtenir un Pokémon parfait. 

Entraîner un Pokémon parfait sans évolution

Cependant, certains des Pokémon les plus puissants ne possèdent pas d’évolution. Au cours de votre carrière de dresseur, vous aurez peut-être la chance de trouver un Pokémon directement doté de plus de 2000 PC et de parvenir à le capturer.

Néanmoins, si vous trouvez un Pokémon puissant, mais dont la jauge de Points de Combat est presque vide, vous devrez le nourrir avec des bonbons comme expliqué précédemment. La puissance étant souvent synonyme de rareté, il sera très difficile de collecter suffisamment de bonbons pour remplir la jauge d’un tel Pokémon. C’est malheureux, mais un Lokhlass capturé avec 10 PC ne vous servira donc à rien, malgré son riche potentiel.

dragonite-bas-pc

La meilleure solution est de marcher pour faire éclore des œufs « 10 kilomètres ». Ces œufs peuvent contenir des Pokémon très rares, et permettent également d’obtenir de nombreux bonbons du même type. Ainsi, si vous obtenez par exemple un Porygon dont la jauge PC est à moitié remplie, vous n’aurez plus qu’à utiliser les bonbons reçus pour le recharger. 

Vérifier les techniques de combat d’un Pokémon

Il reste cependant un dernier point à prendre en compte. Il s’agit des deux techniques de combat du Pokémon. Ces deux attaques sont définies aléatoirement, et ne se valent pas toutes. Leur puissance, leur coût en énergie, et leur type élémentaire varient. Étudiez donc attentivement les deux techniques connues par un Pokémon avant de décider de l’entraîner ou de le transférer. 

fatal-foudre

Notez que, lorsqu’un Pokémon évolue, il oublie ses deux techniques et en apprend deux nouvelles, aléatoirement définies. Par conséquent, inutile de se baser sur ce critère pour choisir le spécimen à faire évoluer. Malheureusement, à cause de ce dernier critère, tous les Pokémon évolués ne se valent pas. Réjouissez-vous si votre Magicarpe apprend Ultralaser lors de sa transformation en Léviator.

Quelles sont les meilleures techniques des meilleurs Pokémon ?

Voici les meilleures techniques de combat des Pokémon les plus puissants disponibles à l’heure actuelle, aussi bien pour l’attaque que pour la défense.

Dracolosse : Dracosouffle et Dracogriffe (attaque)
Ronflex : Psykoud’boul et Ultralaser (attaque/défense)
Rhinoféros : Coud’Boue et Lame de Roc (attaque/défense)
Léviator : Morsure et Hydrocanon (attaque)
Aquali : Pistolet à O et Hydrocanon (attaque)
Lokhlass : Éclats Glace et Blizzard (défense)
Noadkoko : Psykoud’boul et Lance-Soleil (attaque)
Alakazam : Coupe Psycho et Psyko (attaque)
Voltali : Éclair et Tonerre (attaque)
Amonistar : Pistolet à O et Hydrocanon (attaque)
Ectoplasma : Griffe Ombre et Bomb-Beurk (attaque)
Florizarre : Fouet Lianes et Lance Soleil ou Tempête Florale (défense)
Grolem : Coud’Boue et Lame de Roc (attaque/défense)
Pyroli : Flammèche et Déflagration (attaque)
Mackogneur : Poing-Karaté et Coup-Croix (attaque)
Arcanin : Crocs Feu et Déflagration (attaque)
Scarabrute : Taillade et Plaie-Croix (attaque)
Grotadmorv : Direct Toxik et Détricanon ou Cradovague (attaque)
Kraboss : Griffe Acier et Vibraqua (attaque/défense)
Dracaufeu : Cru-Aile et Déflagration (attaque)
Ptéra : Morsure et Ultralaser (attaque)
Kabutops : Coud’Boue et Lame de Roc (attaque)
Lippoutou : Souffle Glacé et Poing Glace (attaque)
Flagadoss : Confusion et Psyko (défense)
Crustabri : Souffle Glacé et Blizzard (attaque)
Tartard : Écume et Hydrocanon (attaque/défense)
Staross : Pistolet à O et Hydrocanon (attaque/défense)
Tortank : Pistolet à O et Hydrocanon (attaque)
Saquedeneu : Fouet Lianes et Lance-Soleil (attaque)
Leveinard : Écras’Face et Ultralaser (attaque)

Les meilleures techniques pour Dracolosse

Mis à part Mewtwo, Dracolosse est le Pokémon doté du plus grand nombre de Points de Combat dans la première génération de Pokémon Go. De fait, ce monstre est aussi bon en puissance qu’en défense. Pour maximiser le potentiel de Dracolosse, optez pour ces techniques qui en feront un Pokémon parfait :

Attaque : Dracosouffle et Dracogriffe. Deux attaques rapides, puissantes, et très efficaces contre les autres dragons.
Défense : Aile d’Acier et Dracochoc. Un combo très efficace dans les arènes.

Pour contrer Dracolosse, utilisez un Crustabri ou un Lokhlass avec Souffle Glacé et Blizzard. La glace est le pire cauchemar de Dracolosse.

Les meilleures techniques pour Ronflex

Ronflex est le meilleur défenseur de Pokémon Go. Il peut encaisser d’immense dégâts, infliger de lourds dommage, et n’a pas de réelle faiblesse. Face à un Ronflex, la bataille ne sera jamais simple. Voici les meilleures techniques pour faire de Ronflex un Pokémon parfait :

Attaque : Léchouille et Plaquage ou Ultraser. Léchouille et Plaquage sont un combo très rapide, et Ultralaser est dévastateur.
Attaque : Psykoud’boul et Ultralaser. Moins rapide, mais plus violent.
Défense : Psykoud’boul et Ultralaser ou Plaquage. Un combo très puissant, tandis que Plaquage est difficile à esquiver.

Pour contrer Ronflex, utilisez un Rhinoféros avec Coud’Boue et Lame de Roc ou Séisme.

Les meilleures techniques pour Léviator

Léviator est aujourd’hui bien plus puissant qu’il ne l’était lors du lancement de Pokémon Go. Il peut désormais dépasser les 3000 PC. C’est la raison pour laquelle il est très souvent présent dans les arènes. Il est en revanche très vulnérable à l’électricité. Voici les meilleures techniques pour faire de Léviator un Pokémon parfait :

Attaque : Morsure et Hydrocanon. Rapide et puissant.
Défense : Morsure et Dracosouffle. Le meilleur combo défensif que Léviator puisse utiliser.

Pour contrer Léviator, utilisez Voltali avec Tonnerre.

Les meilleures techniques pour Rhinoféros

En fin d’année 2016, Rhinoféros a profité d’une amélioration considérable. Ses points de combats peuvent désormais dépasser le cap des 3000 PC. Ce Pokémon est donc devenu plus populaire dans les arènes, et se présente comme le meilleur contre face à Ronflex. En revanche, sa vulnérabilité à l’eau et aux plantes sont sa faiblesse. Voici les meilleures techniques de Rhinoféros en tant que Pokémon parfait :

Attaque : Coud’Boue et Lame de Roc ou Séisme. Ce combo est lent, mais c’est le plus efficace contre Ronflex.
Défense : Coud’Boue et Lame de Roc. Lourds dommages garantis contre les Pokémon qui ne peuvent pas esquiver.

Pour contrer Rhinoféros, utilisez Aquali avec Pistolet à O et Hydrocanon ou Hydroqueue.

Les meilleures techniques pour Aquali

Dans beaucoup de régions, Evoli est si commun que n’importe qui peut accéder à un ou plusieurs Aquali de haut niveau. Ce Pokémon peut atteindre 3000 PC et se présente comme un très bon combattant, malgré sa faiblesse contre les plantes. Voici les meilleures techniques pour faire d’Aquali un Pokémon parfait :

Attaque : Pistolet à O et Hydrocanon ou Hydroqueue. Rapide, dévastateur, ce combo est très efficace en arène.
Défense : Pistolet à O et Vibraqua. Rapide, fréquent, ce combo permet un maximum d’esquive.

Pour contrer Aquali, utilisez Noadkoko avec Psykoud’boul et Lance-Soleil.

Les meilleures techniques pour Lokhlass

La puissance de Lokhlass a été réduite à la fin de l’année 2016, mais ce Pokémon reste très efficace en arène. Ses attaques de glace lui permettent de contrer efficacement Dracolosse, et il est plus résistant que Crustabri. Il se présente donc comme un meilleur défenseur.  Voici les meilleures techniques de Lokhlass en tant que Pokémon parfait.

Attaque : Soufflé Glacé et Blizzard. Un combo très efficace contre les Pokémon d’eau ou conte Dracolosse.
Défense : Éclats Glace et Blizzard ou Laser Glace.

Les meilleures techniques pour Noadkoko

Noadkoko fait partie des Pokémon dont la puissance a été réduite à la fin de l’année 2016, mais il peut encore passer le cap des 2900 PC si toutes ses statistiques sont au maximum. Moins populaires qu’auparavant dans les arènes, il n’en reste pas moins un très bon combattant. Son point faible demeure les Pokémon de type feu et le redoutable Dracolosse. Voici les meilleures techniques de Noadkoko en tant que Pokémon parfait :

Attaque : Psykoud’boul et Psyko ou Lance Soleil. Les pouvoir psychiques et les lasers viendront à bout de vos adversaires les plus coriaces.
Défense : Confusion et Psyko ou Canon Graine. Là encore, les pouvoirs psychiques viendront à bout des attaquants les plus redoutables.

Pour contrer Noadkoko, utilisez tout simplement Dracolosse.

Les meilleures techniques pour Alakazam

Largement amélioré par la mise à jour de la fin de l’année 2016, Alakazam est désormais le Pokémon le plus puissant en termes de dommages. Il peut infliger des dégâts plus rapidement que n’importe quel autre Pokémon de première génération, et peu de créatures peuvent résister à ses pouvoirs psychiques. Son seul défaut est que ses points de combat sont situés sous la barre des 2900, et qu’il manque cruellement de points de vie. En résumé, il s’agit d’un très bon attaquant mais d’un faible défenseur. Si toutefois vous êtes très doués pour l’esquive, voici les meilleures techniques pour faire d’Alakazam un Pokémon parfait :

Attaque : Coupe Psycho et Pskyo. Ce combo représente actuellement le plus haut DPS du jeu.
Défense : Confusion et Psyko. Affaiblir vos ennemis sera la meilleure défense pour ce Pokémon qui manque de résistance.

Pour contrer Alakazam, utilisez un Pokémon de type Insecte ou Spectre, ou tout simplement un puissant Pokémon comme Dracolosse ou Ronflex.

Les meilleures techniques pour Flagadoss

Flagadoss était jadis très souvent dans les arènes. Suite à la mise à jour de fin 2016, il semble avoir tout bonnement disparu. Pour cause, ses points de combat ont été considérablement réduits sous la barre des 2500. Si toutefois vous êtes attachés à ce Pokémon, voici les meilleures techniques pour faire de Flagadoss un Pokémon parfait :

Attaque : Pistolet à O et Psyko. Ce combo n’est pas idéal, mais c’est le meilleur que Flagadoss puisse obtenir.
Défense : Confusion et Psyko. Très peu résistent à ce combo.

Pour contrer Flagadoss, utilisez Noadkoko avec Lance Soleil ou Canon Graine.

Les meilleures techniques pour Voltali

Voltali a été considérablement amélioré par la mise à jour de la fin de l’année 2016. Par ailleurs, sa puissance doublée contre les Pokémon comme Léviator ou Aquali, très communs dans les arènes, en font un excellent atout. Voici les techniques de Voltali en tant que Pokémon parfait :

Attaque : Tonnerre et Éclair. L’électricité n’est pas très puissante dans la première génération de Pokémon Go, mais ces attaques sont suffisamment efficaces.
Défense : Tonnerre et Éclair ou Décharge. Voltali n’est pas un très bon défenseur. Par conséquent, il faudra se contenter de ce combo.

Pour contrer Voltali, utilisez Rhinoféros avec Coud’boue et Séisme.

Les meilleures techniques pour Leveinard

Leveinard se distingue par ses très nombreux points de vie. Beaucoup de joueur tendent à le placer dans les arènes pour cette raison, même si en réalité, ce Pokémon ne résistera pas longtemps. Voici les meilleures techniques pour faire de Leveinard un Pokémon parfait :

Attaque : Écras’Face et Ultralaser.
Défense : Écras’Face et Ultralaser.

Pour contrer Leveinard, utilisez Alakazam avec Coupe Psycho et Psyko.

Vous connaissez désormais tout ce qu’il y a à savoir pour obtenir le Pokémon parfait qui alimente tous vos fantasmes. Il ne vous reste plus qu’à appliquer ces conseils, et à revoir les bases avec notre sélection d’astuces pour les débutants. Bonne chasse à tous, et surtout à l’équipe Sagesse !

  • Renard

    Hello and tx u for this article. There’s another thing to notice: the STAB bonus (Same Attack Type Bonus) which is a 1.25 multiplier (equal to the counter element). That means the fire attack of a Galopa will be better than the same one of a non-fire pokémon..
    Good Luck & have fun 😉

  • Octene

    “Il est certes possible de recharger un Pokémon déjà évolué, mais ceci coûte plus cher en bonbons et en Poussières Étoile !”

    C’est totalement faux, qu’il soit évolué ou pas, le coût de la recharge est la même. C’est pourtant facile à vérifier…