in

LVMH a son ambassadeur dans le métavers

LVMH métavers

Le conglomérat de luxe LVMH s’est créé un personnage dans le métavers. Ce dernier présentera ses innovations de marque lors de la prochaine édition de la conférence Viva Technology.

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton s’est créé un ambassadeur dans le métavers pour présenter les innovations de sa marque lors de la prochaine édition de la conférence Viva Technology. L’événement se déroulera du 15 au 18 juin à Paris.

L’avatar féminin est apparu dans l’appel à candidatures du conglomérat de luxe pour la sixième édition de son LVMH Innovation Award. Le personnage virtuel s’exprimera sur les sujets liés à l’innovation, à la tech et au numérique pour LVMH et ses 75 marques lors de VivaTech.

Le président-directeur général de LVMH, Bernard Arnault, adopte officiellement une approche prudente du métavers. Mais le groupe a exploré les possibilités de l’environnement numérique et de ses innovations adjacentes. L’année dernière, elle s’est associée au groupe Prada et à la Compagnie Financière Richemont dans le Consortium Aura Blockchain.

Ce n’est pas la première fois que LVMH utilise des personnages virtuels. Louis Vuitton, la marque vedette du groupe, a enrôlé le personnage de Final Fantasy Lightning pour ses publicités du printemps 2016. En outre, en 2019, elle s’est associée à Riot Games, le créateur du jeu « League of Legends ».

Cependant, il manquait à LVMH un porte-parole de haut niveau pour l’innovation numérique depuis le départ de son directeur du numérique Ian Rogers en 2020. Désormais, plusieurs dirigeants partagent ses responsabilités.

LVMH explore les possibilités du métavers

Louis Vuitton

En janvier, LVMH a nommé l’ancienne dirigeante de Sephora Nelly Mensah au poste de vice-présidente de l’innovation numérique. On s’attend à ce qu’elle partage son temps entre New York et Paris. En effet, elle aide les marques à explorer les possibilités de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.

Les candidats au Prix de l’Innovation LVMH sont également invités à présenter leurs solutions pour l’expérience produit 3D/virtuel et le métavers. C’est l’une des six catégories dans lesquelles ils peuvent concourir.

Les start-up présélectionnées auront la chance de travailler avec LVMH et ses marques. Par ailleurs, les lauréats de chaque catégorie seront honorés lors d’une cérémonie de remise de prix pendant VivaTech. La start-up pour la solution de données et d’intelligence artificielle la plus convaincante recevra un prix spécial. L’une des start-up sera lauréate du Prix de l’Innovation LVMH 2022.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.