in

aGlass : un périphérique permettant le « Eye Tracking » sur HTC Vive pour bientôt

aGlass eye tracking pour casque réalité virtuelle HTC Vive

Une start-up chinoise a mis au point aGlass, un périphérique Plug and Play d’ « Eye Tracking », pour le casque de réalité virtuelle HTC Vive. Ce module de suivi des mouvements oculaires se présente sous la forme d’un kit, désormais disponible en précommande. Vendu sous la forme d’un kit à clipser, le système d’ « Eye Tracking » s’adapte facilement à un casque HTC Vive.

L’oculométrie, plus connue sous son nom anglais de « Eye Tracking », est une technique qui capte et enregistre les mouvements des yeux. Pour la réalité virtuelle, les applications peuvent être multiples tant en matière d’expérience pour l’utilisateur que pour les concepteurs de jeux et d’applications ainsi que les professionnels du marketing. Le point sur le périphérique aGlass et son système d’ « Eye Tracking » commercialisé par la start-up chinoise « 7Invensun » pour le HTC Vive.

aGlass solution Eye Tracking en rñealité virtuelle  pour HTC Vive

aGlass : un kit pour équiper le HTC Vive de la technologie « Eye Tracking »

aGlass se présente sous la forme d’un kit qui s’ajuste à un casque de réalité virtuelle HTC Vive. 7Invensun assure que n’importe quel utilisateur pourra aisément installer le module dans son casque, celui-ci étant parfaitement adapté aux lentilles du HTC Vive. Désormais disponible en précommande, il sera vendu à un prix avoisinant les 220 dollars américains et sera commercialisé le mois prochain en Chine avant d’arriver en Europe et aux Etats-Unis, vraisemblablement au cours du troisième trimestre 2017.

Techniquement, le aGlass est constitué de 2 capteurs de suivi indépendants qui s’adaptent aux lentilles du casque de réalité virtuelle HTC Vive. Des diodes infrarouges émettent un halo de lumière invisible captée par les détecteurs qui analysent ainsi les mouvements de chaque œil mais aussi des paupières. Le constructeur chinois assure que sa technologie s’adapte aux lentilles et aux différentes corrections de la vision.

Les différentes applications possibles du système aGlass

Le principal intérêt du système d’ « Eye Tracking » aGlass pour l’utilisateur est de pouvoir ajuster une meilleure résolution dans la zone regardée par l’utilisateur tout en réduisant la résolution dans la zone périphérique, ce qui allège, de façon notable, les calculs vidéos nécessaires à l’affichage de la réalité virtuelle. Une puissance moindre au niveau du processeur vidéo et du processeur de l’ordinateur sont alors nécessaire, tout en offrant un meilleur rendu visuel pour l’utilisateur. Cela peut aussi être utilisé pour l’interaction directe à partir du regard.

Côté concepteur, le système aGlass permet aussi de savoir avec précision sur quels éléments l’utilisateur pose son regard et lesquels il néglige. Les spécialistes du marketing y verront aussi certainement un outil génial pour améliorer leurs campagnes publicitaires et mieux savoir où placer leurs messages.

A noter, par ailleurs, qu’Oculus s’intéresse de près, lui-aussi, à la technologie d’« Eye Tracking ». La filiale de Facebook avait notamment racheté à la fin de l’année dernière l’entreprise « Eye Tribe », spécialisée dans l’oculométrie.

Acheter l’HTC Vive au meilleur prix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.