in , ,

On a testé en avant-première les jeux PSVR qui sortiront l’année prochaine

jeux psvr 2018 2019

Invités au Playstation VR Spring Showcase à Londres, nous avons pu tester en avant-première une dizaine de jeux PSVR qui seront disponibles, soit au cours de l’année 2018, soit l’année prochaine. Jeux de tir, Puzzle Game, Expérience contemplative et jeux multijoueurs… il y en a pour tout les goût.

Sony a mis les petits plats dans les grands pour nous faire découvrir une dizaine de titres PSVR qui sortiront cette année ou l’année prochaine. À Londres, au Playstation VR Spring Showcase, nous avons pu mettre la main sur le futur du gaming VR.  Parmi la sélection, trois titres ont particulièrement retenu notre attention : Firewall, Blood & Truth et Salary Man. Pendant plus de trois heures, nous avons testé chaque jeu et discuté avec les développeurs lors de sessions courtes, mais intenses de 15-20 minutes. Au cours de cet évènement Sony en a profiter pour annoncer une baisse du prix du PSVR.

Blood & Truth : Quand Time Crisis rencontre Die Hard

Blood and truth psvr test

Beaucoup de shooters au menu, mais pas que. Fans de jeux de tirs nous avons été séduit par deux titres en particulier, Blood & Truth et Firewall. Dans le premier vous incarnez un agent surentrainé. De l’aveu même des développeurs, il reprend certains traits de John Maclain, John Whick et James Bond. Rien que ça. Pour preuve, il y a même un bouton spécial pour faire tourner ses pistolets sur ses doigts. Complètement inutile, mais très fun. Comme dans un Time Crisis, on tire et on se déplace à des endroits prédéfinis par les développeurs. 

Firewall : Le Rainbow Six de la VR

C’est un peu un rêve qui se réalise. Qui n’a jamais joué aux policiers et au voleur dans son jardin étant enfant, avec pour armes un bâton en guise de pistolet ? Dans ce jeu deux équipes s’affrontent, la première doit défendre un objectif, ici un ordinateur, et l’autre doit le détruire. Rien d’innovant dans le gameplay :  ce mode de jeu est largement éprouvé par Counter Strike ou Rainbow Six, mais il reste terriblement immersif. Les effets des tirs sont bien représentées et le déplacement se fait grâce au stick analogique du aim controller. Toutefois, nous avons pu constater quelques bugs. Notre arme partait parfois dans les air ou se déconnectait de notre corps. Des bugs sûrement dus au fait que le PlayStation Move est suivi par la caméra et qu’il nous arrive de lui tourner le dos dans le feu de l’action.

The persistance : L’horreur de l’espace en VR

the persistence jeux psvr test

Encore un shooter présenté par Sony. Cette fois-ci, il prend place dans une station spatiale abandonnée. Une intelligence artificielle vous réveille, vous êtes seul, tout l’équipage à muté. Aucune humanité n’a survécu permis les habitants de ce vaisseau gigantesque, nul autre choix que des les éliminer un par un. Une ambiance digne d’un dead space premier du nom. Le système de combats est très intéressant. Contrairement à un FPS classique, vous devez parer les attaques de vos adversaires, puis leur asséner le coup fatal dans le dos. dernière étape, envoyez-leur un grappin dans le cou pour absorber leurs ADN. Une ressource indispensable dans le jeu, qu’il vous faudra récolter pour améliorer les compétences de votre personnage. En ce qui concerne l’ambiance, on se vraiment seul, perdu au tréfonds de l’espace, dans un bâtiment spatial froid et terrifiant. On a testé le jeu à la manette. Pour se déplacer deux choix s’offrent à vous, le classique joystick ou le bouton de téléportation utilisable en quantité limitée, mais très pratique pour se glisser dans le dos de vos adversaires. Un mode multijoueur est aussi disponible. Pendant qu’un joueur se bat contre des hordes de mutants, un autre, équipé d’une tablette, prend le contrôle de la station pour fermer des portes, poser des pièges ou faire apparaitre des ennemis. Un titre très prometteur.

Smash Hit Plunder : Du pixel art en réalité virtuelle

PSVR smash and plunder test

Fans de pixel art et de jeux indépendants, le graphisme de Smash Hit Plunder nous a forcément séduits. Le but du jeu est de récolter le plus de pièces possible dans un temps limité aux travers une succession de salles d’un château abandonné. Il vous faudra attraper les vases et meubles à votre portée pour les détruire et récupérer de précieux deniers pour augmenter votre score. Si le principe du jeu est intéressant, il peut vite devenir lassant. L’expérience aurait été toutefois très agréable, si les contrôles du jeux n’étaient pas aussi désastreux. Pour tourner votre personnage, impossible de vous tourner physiquement. En effet, il est équipé d’une capuche et ce n’est pas rare de se retrouver aveuglé par l’intérieur de celle-ci quand vous bouger trop la tête. Le réalisme à ses limites et brise l’immersion du jeu, surtout quand celle vous empêcher littéralement de jouer. Rappelons que le jeu n’est pas sorti, et qu’il fera peut-être l’objet d’une mise à jour de la part des développeurs en ce qui concerne cette « satanée capuche ».

Star Child : un jeu 2D en VR magnifique

Si le jeu a beaucoup plu à nos confrères journalistes lors des sessions de test, il ne nous a pas particulièrement marqués. Et pour cause, les jeux en 2D en VR ne nous intéressent pas, nous avons du mal à en comprendre l’intérêt. C’est un avis purement subjectif, mais nous ne saisisons pas ce qu’apporte la réalité virtuelle dans un jeu de ce genre qui pourrait très bien être utilisé avec un écran classique au lieu d’un casque VR. Toutefois la (courte) démo du jeu était magnifique. C’est le genre d’émerveillement qu’on ressent en jouant à un Limbo ou un Inside.

Pas de doute, le jeu est beau, très agréable à jouer et intéressant par ses phases d’énigmes, mais ce n’est pas le genre de jeu nous attendons en VR.

Cool Paint VR : enfin, un « Tilt-brush » pour le PSVR

cool paint vr psvr test

Fans de Tilt-Brush, nous ne comprenions pas pourquoi le PSVR n’avait pas droit à son application artistique de « peinture dans les air ». C’est chose faite avec Cool Paint VR. Le jeu est très plaisant et les contrôles sont simples et intuitifs. Contrairement à Tilt-Brush, une seule manette suffit pour utiliser l’application.

Durant notre session de test, nous n’avons connu aucun bug ni erreur de déplacement. Ce que nous redoutions à cause du tracking des manettes via la caméra du PSVR qui peut ne pas fonctionner quand on ne lui fait pas face. Un jeu parfait pour initier votre famille ou vos amis à la VR et leur prouver que non, la réalité virtuelle ce n’est pas que des jeux de tirs où il faut tuer des monstres.

Animal Force : les singes sortent du zoo

animal force psvr test londres

Voici un titre que nous n’attendions pas. Animal Force c’est plusieurs modes de jeu, dont le principale est un mixte entre tower défense et shooter. De méchants extra-terrestres kidnappent les humains depuis les cieux le tout dans un univers très coloré et cartoonesque. Vous devez alors placer de petits animaux trop mignons entre la terre et les vilains aliens pour les empêcher de commettre leurs méfaits. Un autre mode de jeu très intéressant permet de jouer en multijoueur. Le joueur avec le casque se met dans la peau d’une caméra de musée équipée d’un lance-fléchette (oui c’est étrange) et doit empêcher les autres de voler les oeuvres d’art du bâtiment. Un jeu familial très addictif.

Salary Man : l’open-space, l’enfer du 21eme siècle – le coup de coeur de la rédaction

test psvr salary man londres

Dans la droite lignée des Lemmings, pour sauver de pauvres employés lobotomisés par le travail de bureau, vous allez devoir vous creuser la tête. Le jeu est découpé en niveau, dans lequel vous devez déplacer le décor fait de brique blanche pour libérer le passage de ces malheureux travailleurs pour atteindre une porte de sortie. Les briques blanches sont très semblables à celle du jeu de société Jenga. De nombreuses phrases ou mots très drôles sont inscrits sur ces briques à la manière du jeu VVVVV.

Le design épuré et blanc du titre est très apaisant et propice à la réflexion. C’est le jeu qui a le plus attiré notre attention au cours de l’évènement.

Dark Eclipse : League Of Legend en VR mais en moins bien

moba league of legend vr

La réalité virtuelle, c’est génial non ? League of Legend et les mobas en général sont très amusants non ? Et si on faisait un Moba en VR ? Non, non et non. Tout du moins, pas de cette façon. Dark Eclispe est le seul jeu qui nous a vraiment déplu. Pas du tout intuitif et encore moins agréable à jouer, c’est la pire expérience de jeu VR que nous avons connu. Très difficile à prendre en mains et encore plus difficile à expliquer, nous ne prendrons pas ce risque dans cet article. Toutefois, le jeu est un moba stratégique, dans lequel il vous faudra prendre le contrôle de la carte en récoltant du bois et des diamants pour construire des tours et avancer votre territoire. Le but ultime étant de détruite la forteresse de l’adversaire. L’idée est intéressante, mais une fois en jeu on ne comprend rien. Nous sommes conscients que Dark Eclipse mérite surement plus de 15 minutes pour être pris en main. Cependant notre expérience fut désagréable dans un temps de jeu si court.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.