Accueil / Secteurs d'applications / Cinéma / Retour vers le futur II avait prédit la réalité virtuelle

Retour vers le futur II avait prédit la réalité virtuelle

Le fils de Marty regarde un film grâce à des lunettes de réalité virtuelle

Dans Retour vers le futur II sorti en 1989 et dont l’histoire débute en ce 21 octobre 2015, Marty McFly et Doc après un bond dans le temps, découvrent différentes technologies futuristes. Si l’overboard ou la voiture volante ne sont pas présentes dans nos rues, les scénaristes ont misé juste en introduisant les « lunettes virtuelles ».

Depuis 16h29 aujourd’hui, le docteur Emmett Brown (allias Christopher Llyod), le jeune Marty McFly (allias Michael J. Fox) et sa petite amie Jennifer Parker sont censés être arrivés depuis le passé à Hill Valley en Californie. Les fans auront évidemment reconnu le célèbre Retour vers le futur II du réalisateur Robert Zemeckis. Partis en 1985, ces héros ont découvert le 21 octobre 2015 tout un tas de technologies censées composées leur futur et donc notre présent.

Il faut être réaliste, les scénaristes n’ont pas toujours visés juste. L’une des inventions les plus marquantes du film est sans doute la voiture volante. Pas la peine d’effectuer des heures de vérifications pour se rendre à l’évidence, aucune d’entres elles n’est présente au dessus de nos têtes. Les géants des nouvelles technologies, à l’instar de Google semblent avoir l’esprit tourné vers les voitures autonomes plutôt que les véhicules volants.

Google Car
Google Car

Autre technologie très présente dans le film de Zemeckis, l’hoverboard. Ce skate en lévitation sur toute sorte de surface ne semble encore une fois pas près d’arrivé. Il est vrai que l’entreprise Lexus a mis au point un prototype et a déjà annoncé son arrivée dans une vidéo Youtube. Mais cette technologie, utilisable uniquement sur une piste aimantée et disposant d’une très faible autonomie est encore loin de la commercialisation.

 

Prototype d'hoverboard de Lexus
Prototype d’hoverboard de Lexus

Video de présentation de l’hoverboard de Lexus

Par contre, il faut reconnaître que concernant « les lunettes virtuelles », les scénaristes ont été plutôt visionnaires. Dans le film, une scène présente le fils de Marty McFly arborant des lunettes apparemment pour regarder un film. Certes elles portent la marque JVC. Cette entreprise japonaise qui a inventé le format VHC a été rachetée dans les années 2000 et ne sera évidemment pas la marque référence en matière de réalité virtuelle. Mais mise à part cette imprécision économique, il est logique de remarquer que le film coïncide assez bien avec l’actualité et les sorties au premier trimestre 2016 des différents casques de réalité virtuelle.

 

Source : lexpress.fr